Partager

La cour d’appel de Paris a examiné lundi la requête en nullité de l’enquête menée à Evry sur le naufrage du ferry sénégalais Le Joola, qui avait fait près de 1.900 morts, dont 22 Français, en septembre 2002, et rendra sa décision le 7 mai sur cette demande. Sept responsables sénégalais de l’époque, civils et militaires, sont visés par des mandats d’arrêt dans cette enquête conduite par deux juges d’instruction d’Evry. Un seul d’entre eux a été interpellé, en octobre 2010 à Paris, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. De son côté, la justice sénégalaise a refermé le dossier dès 2003. Pour soutenir leur requête en nullité, les mis en cause estiment que la convention de l’ONU de Montego Bay sur le droit de la mer et les accords bilatéraux franco-sénégalais doivent conduire à déclarer la justice française incompétente et à annuler la procédure. Pour les parties civiles en revanche, « la requête en nullité est totalement irrecevable, car les requérants ne sont pas partie à l’instruction et le seul mis en examen n’a pas déposé sa requête dans les six mois suivant sa mise en examen », a expliqué l’un de leurs avocats, Me Etienne Rosenthal. AFP.