Partager

S’il y a aujourd’hui un jeune artiste, très sollicité en cette période électorale, c’est bien Nampé Sadio Traoré. Le jeune artiste, bien avant la campagne électorale, a bien compris qu’il faut être ouvert à tous les partis politiques et listes indépendantes. C’est ainsi qu’il a fait un morceau de campagne pour la direction de l’Adema, un morceau qui a été commandé par le Comité Exécutif, c’est ce morceau qu’il a chanté lors du lancement de la campagne de la liste Adama en commune III.

jpg_Nampe_sadio.jpgEt partout où il se présente pour la liste Adema c’est ce morceau qu’il donne avant tout autre interprétation. Comme pour l’Adema, Nampé Sadio a fait un autre morceau pour le RPM. Ce morceau de campagne a été financé par les responsables des tisserands, lors de la caravane de la liste RPM en commune III, le lundi 14 avril 2009 il a fait le tour des quartiers de la commune III, en chantant ce morceau et bien d’autres.

Comme le RPM et l’Adema en commune III, Nampé Sadio depuis l’ouverture de la campagne est sollicité par les différentes listes dans la course aux niveaux des différentes communes de la capitale. S’il n’est pas avec un parti politique, il joue pour les indépendants. En tout cas, depuis le début de la campagne électorale, il n’a pas chômé.

En plus de la capitale, il a été sollicité par la liste Nyeta de Markala. A Markala, il a fait danser les populations mobilisées pour la cause de la liste Nyeta. Sur la route de retour, il a fait des escales à Ségou, Fana et Baroueli. En plus de ces prestations, il y a aussi un morceau de Nampé Sadio sur le vote qui passe actuellement sur l’ORTM.

Au dire de l’artiste lui-même, il avait cette chanson en 2007 pour demander aux populations de voter massivement, «ce morceau a été recommandé par le ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales, mais ce n’était pas sorti à la télé, c’est cette année qu’il le passe. C’est bien. C’est en tout cas une manière de demander à nos populations de sortir massivement pour aller vote. ».

Pour ce qui concerne les autres morceaux et prestations qu’il est en train de faire, il pense que c’est tout à fait normal « un artiste est pour tout le monde, que ça soit les partis politiques, les indépendants, même ceux qui nous appellent pour de simples animations, nous le ferons, parce que nous sommes là pour les Maliens. Un artiste ne doit pas avoir de préférences, mais il faut satisfaire tout le monde et donner le meilleur de nous mêmes partout».

En tout cas, sa disponibilité est sans faille. S’il ne peut pas, il le dit, pour ne pas faire des frustrés, même si cela ne plait pas à tout le monde par moment.

C’est sa démarche, même si ça fait souvent mal :

«je n’ai pas le choix, si je fais le gourmand en donnant mon accord à tout le monde, je ne pourrais pas les satisfaire, c’est pourquoi certains ne sont pas contents, mais je ne peux faire autrement. Mais je pense que certains ont compris, pour le reste je vais continuer à leur faire comprendre. C’est vrai que j’aime de l’argent mais je dois aussi me reposer et prendre un temps pour bien faire le travail des gens. Sinon ça sera du n’importe quoi et cela n’est pas bon pour un jeune artiste comme moi».

Comme il l’a dit, cette première semaine de la campagne électorale n’a pas été de tout repos pour lui. C’est pourquoi il veut se reposer pendant la deuxième semaine, pour bien préparer la dernière semaine des campagnes électorales.


K.TRAORE

Source: Bko Hebdo

24 Avril 2009