Partager


Depuis quelques années la culture malienne à le vent en poupe. Il ne se passe plus de mois sans qu’un artiste malien n’enlève une distinction internationale. Ces victoires de la culture malienne étaient passées sous silence. Mais, il y a bientôt deux ans que le ministère de la culture, à travers la direction nationale de l’action culturelle, a décidé de célébrer tout artiste malien qui remporterait une distinction internationale. C’est dans le cadre de cette nouvelle démarche que Mohamed El Moctar, ministre de la culture a présidé hier dans les jardins de la direction nationale de l’action culturelle la cérémonie de présentation des trophées remportés par des artistes maliens. Ce sont Abdoulaye Konaté, Bassékou Kouyaté, Mohamed Ag Mahamedine et Mme Maria dite Sadio Sidibé.

Abdoulaye Konaté, artiste peintre et directeur général du conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasseké Kouyaté, le 19 février 2008, s’est vu décerné par cultures France, le trophée intitulé « le Passeport créateurs sans frontières ». En absence de Abdoulaye Konaté, en déplacement à Londres pour un autre prix international, M. Haidara, directeur adjoint du conservatoire des arts multimédias Balla Fasséké, a salué le ministre de la culture pour l’initiative stratégique, pédagogique et politiquement culturel.

« Faites-en une tradition s’il vous plaît », a-t-il demandé au ministre. Avant de rappeler qu’Abdoulaye Konaté a reçu son prix au quai d’Orsay, des mains de Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et européennes, en ces termes : « En reconnaissance de votre remarquable œuvre dans le domaine des arts plastiques, présentées dans les plus grands lieux internationaux d’exposition en art contemporain, et pour le travail exceptionnel de Directeur général du conservatoire des arts et métiers multimédia de Bamako ».

Le 10 avril 2008 à Londres, l’artiste malien, le virtuose du Ngoni, Bassékou Kouyaté, s’est vu décerné deux Awards de la world music par la radio 3 de la BBC. Avec son album Segu Blue, Bassékou et son groupe « Ngoniba », a remporté l’Awards de l’album de l’année 2008. Dans la même soirée, il a aussi remporté l’Awards de la world Music du meilleur artiste de la catégorie Afrique.

Pour sa part Mohamed Ag Mohamedine, a participé à la 40ème édition du festival international de Douz en Tunisie du 26 au 29 décembre 2007. Il nous est revenu avec un diplôme et une médaille. Notre compatriote Mme Maria dite Sadio Sidibé, artiste musicienne, a reçu le trophée Bolivar pour sa participation au 2ème festival culturel avec les peuples d’Afrique noire, tenue au Venezuela.

Mohamed El Moctar, ministre de la culture a indiqué que ces trophées remportés par nos artistes démontrent la vivacité de la culture malienne sur le plan international. Il a rendu hommage à tous ses prédécesseurs à la tête du département pour avoir su insuffler un dynamisme exceptionnel au secteur de la culture malienne. Il a invité tous les opérateurs culturels à suivre ces quatre exemples qui font aujourd’hui la fierté du Mali. Il les a exhorté à redoubler d’ardeur pour le triomphe de la culture malienne sur le plan international.

Assane Koné

23 avril 2008.