Partager

musee3.jpgDu 23 au 28 juillet, un atelier de formation du personnel des musées régionaux et locaux avec comme thème : « Initiation à la muséologie et à la conservation préventive », a eu lieu au Musée national. Participants en provenance de diverses localités du pays y ont pris part.

Le secrétaire général du ministère de la Culture, Alhady Koïta, ainsi que les responsables de services centraux du département, étaient présents à la cérémonie de clôture.

A la cérémonie de clôture, les participants à travers leur porte-parole, Mohamed Elmoctar, ont affirmé que cette formation, leur a permis d’apprécier l’ampleur et la complexité des tâches des travailleurs de musée : « Avec cette formation nous avons compris que le musée n’est pas seulement cet endroit où on vient déposer des objets anciens. Mais qu’il est aussi un lieu de formation, d’information et d’éducation », a-t-il reconnu.

musee1.jpgCe séminaire, selon le secrétaire général du ministère de la Culture, « a atteint son objectif si l’on en juge par la satisfaction exprimée par les participants qui ont apprécié le niveau des formateurs et la qualité de l’enseignement dispensé ».

Pour Alhady Koïta, cette formation a non seulement permis aux participants de se familiariser avec les concepts de gestion du patrimoine, les sciences de gestion ainsi que les techniques de création et de gestion d’une institution muséale, mais elle a également, eu le mérite d’enrichir le débat sur la question de redéfinition de l’institution musée dans une approche « d’espace culture » qui associerait acteurs culturels et populations dépositaires des biens culturels.

musee-2.jpgComme recommandations faites par les participants à la fin des travaux, nous pouvons noter la dotation de localités comme Bandiagara, Sikasso et Djenné en musées régionaux et locaux capables d’offrir aux visiteurs étrangers comme aux autochtones, une synthèse des cultures des différents groupes ethniques vivant dans ces zones ; et la constitution de collections représentatives de la qualité et de la diversité culturelle du Mali pour favoriser l’émergence d’une culture nationale capable de refléter les valeurs sociales et positives de la civilisation universelle.

La recommandation concernant la construction de musées régionaux et locaux, a déjà été prise en compte par des partenaires du ministère de la Culture, comme l’Union européenne qui s’est engagée à financer très prochainement, la construction de trois musées régionaux dans des localités qui restent à déterminer.

Pour en savoir plus sur le Musée national du Mali:

02 août 2007.