Partager

Le président zimbabwéen Mugabe a annoncé qu’il formerait « certainement » un gouvernement si le leader de l’opposition M.Tsvangirai ne signait pas jeudi un accord sur un partage du pouvoir. « Nous savons que le gouvernement britannique est derrière tout cela. C’est lui qui ne veut pas d’accord et tant qu’il refuse, il (Tsvangirai) ne va pas signer. Ils veulent que les sanctions se poursuivent pour nous forcer à signer un accord avec eux« , a-t-il poursuivi. Pour le Mouvement pour MDC mené par l’opposant M.Tsvangirai, le parti au pouvoir « essaye de nous obliger à avaler un poison« . « Nous n’allons pas signer quoi que ce soit qui ne respecte pas le peuple du Zimbabwe« , a indiqué le porte-parole du MDC. »M. Mugabe doit se préparer à donner certains de ses pouvoirs à M. Tsvangirai. C’est la dernière chance pour M. Mugabe« , a-t-il ajouté, précisant qu’il ne s’agissait « pas d’imposer le dialogue par la force, les menaces ni de poser un ultimatum ».