Partager

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr. Marie Madeleine Togo, a reçu le jeudi 27 octobre 2016 les représentants du Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) en présence du représentant du ministre de la Solidarité et après consultation avec le ministre de la Promotion de la femme.

La rencontre avait pour objectif d’exprimer la volonté du gouvernement à trouver des solutions aux différents points de revendication. Dr. Togo, dans l’intérêt des populations, a invité les uns et les autres à s’inscrire dans la logique d’un dénouement heureux.

Le syndicat demande entre autres, la revalorisation de la fonction socio-sanitaire et la promotion de la famille à travers l’adoption d’un plan de carrière, la formation continue, le maintien du concours professionnel des travailleurs socio-sanitaires.

Les autres points concernent : l’octroi et l’augmentation substantielle des primes de fonction spéciale, des primes de gardes, des primes de monture et l’intégration des émoluments des bi-appartenant dans leur salaire. La prise en charge à 100 % des soins médicaux et du médicament du personnel socio sanitaire et de la promotion de la famille assujettis à l’Assurance maladie obligatoire (Amo) constitue un autre point de revendication du SN-AS-PF.

En plus de ces doléances, les agents communautaires contractuels payés sur fonds propres et sur fonds PPTE (Pays pauvre très endettés) exigent leur intégration sans condition dans la fonction publique. Les nourrices de pouponnière et autres catégories des travailleurs de ladite structure veulent aussi être mises dans des conditions conforment à la réglementation du travail.

Par ailleurs, les agents de santé, victimes du contrôle physique et ceux des régions de Gao, omis pour les frais de retour et d’installation, demandent être régularisés.
Le SN-AS-PF exige de l’Etat de meilleures conditions de travail, à travers le recrutement du personnel qualifié, l’amélioration du plateau technique conforme à la carte sanitaire nationale et la dotation régulière et conséquente en consommables.

O. D.

1er Novembre 2016