Partager

Mali: le MP22 organise vendredi une journée ville morte à Bamako pour exiger la rentrée souveraine de l’armée malienne à Kidal

Le populaire du 22 mars (MP22) , un regroupement de partis politiques et d’organisations de la société civile malienne, créé au lendemain du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012, organise vendredi une journée ville morte à Bamako, la capitale malienne, a affirmé jeudi la présidente du MP22, Pr. Rokia Sanogo.

Evoquant les raisons de cette initiative de journée ville morte, Pr. Rokia Sanogo a indiqué que c’est pour »exiger la rentrée souveraine de l’armée malienne à Kidal et dénoncer l’ accord préliminaire signé le 18 juin dernier à Ouagadougou entre le gouvernement malien et les groupes rebelles touareg du MNLA ( Mouvement national pour la libération de l’Azawad) et du HCUA ( Haut conseil pour l’unité de l’Azawad) ».

D’après la présidente du MP22, »il n’appartient pas à la France d’encadrer le retour de l’armée malienne, une armée souveraine, à Kidal sur le territoire malien (..) ».

L’accord préliminaire signé le 18 juin à Ouagadougou prévoit que »le retour de l’armée malienne se fera sans délai dès la signature l’accord » et souligne que ce retour de l’armée »se fera suivant le processus de cantonnement et de désarmement des combattants des groupes rebelles touareg (..) ».

Par ailleurs, la présidente du MP22 a expliqué : »le Mouvement entend organiser cette journée ville morte en guise de protestation. Ce, à défaut d’une marche et d’un meeting, qui étaient prévus respectivement les 8 et 15 juin derniers, mais qui ont été empêchés par les autorités de la transition ».

Pour l’organisation de cette journée, »les forces vives de la nation notamment les syndicats, les religieux, ont été sollicitées », a affirmé la présidente du MP22 ajoutant que » celles-ci (forces vives) ont indiqué qu’elles +adhèrent à l’idée de cette journée ville morte, compte tenu des objectifs visés+ ».

A travers cette journée ville morte, ses organisateurs » invitent les maliens à méditer et faire des bénédictions pour le Mali », a déclaré la présidente du MP22. Fin

Xinhua, le 4 Juillet 2013