Partager


Après avoir impulsé, soutenu et concrétisé la candidature de Amadou Toumani Touré en 2002, le Mouvement citoyen est resté dans sa logique d’accompagnement du Président ATT, dont il a contribué à la brillante réélection en 2007.

De 2002 à nos jours, les « Citoyens » ont été à l’épreuve. Si certains sont restés fidèles aux idéaux qui ont prévalu à la création de cette association, d’autres, par contre, ont étalé, très vite, leurs opportunismes, leurs ambitions et surtout leur manque de conviction.

Ainsi, prêtant le flanc aux critiques, ces derniers ont par moment, à cause de leur comportement, « livré » le président à ses détracteurs qui ne ratent aucune occasion pour charger le pouvoir. Malgré tout, dans le Mouvement, beaucoup ont honoré sans faille leur engagement de soutien au Président Amadou Toumani Touré. Pendant ces huit dernières années (2002-2010), ils sont restés aux côtés d’ATT, aussi bien dans les périodes « faciles » que lors des épreuves qui ont jalonné le parcours.

Ces « Citoyens » du Mouvement ont jusqu’ici accompagné leur idole avec conviction et détermination, même si parfois l’imagination a fait défaut. Mais une évidence est là : ils ont toujours cru en l’homme. Et c’est sans aucun calcul qu’ils seront à ses côtés jusqu’au terme de son mandat. Mieux, ils ont décidé d’élargir leur champ d’action et d’afficher de nouveaux objectifs: fonder, en lieu et place de l’Association, une formation politique, capable de prendre en charge l’héritage du Président Amadou Toumani Touré et de pérenniser ses actions.

Pour eux, ce serait un énorme gâchis que de ne pas entretenir la flamme allumée par ATT dans le sens de bâtir un Mali nouveau. « Après tout ce que cet homme a fait pour le Mali, ce serait impardonnable pour nous de ne pas veiller sur ce qu’il laissera derrière lui. Voilà tout le sens de notre démarche et rien ne nous arrêtera », nous a confiés un responsable de l’Association.

La transformation du Mouvement citoyen en parti politique s’avère donc un moment propice pour mesurer le degré d’engagement de tous ceux-là qui, depuis 2002, se réclament de ATT. En clair, le virage est crucial. Il est un baromètre pour jauger le degré d’engagement des uns et des autres. Et c’est véritablement le moment de savoir qui est avec Amadou Toumani Touré. Ou qui l’a « soutenu » par calcul et pure opportunisme. Car, au Mali et partout ailleurs, le pouvoir a la magie d’attirer du monde. Et certains, qui ne trouvent pas leur compte, n’hésitent point à prendre le large pour scruter d’autres horizons. Pour eux une page est faite pour être déchirée…

A l’heure de la mutation, le Mouvement citoyen sera donc à un tournant décisif de son existence. Les hommes et les femmes qui sont regroupés en son sein auront le mérite de rester fidèles à leur engagement et fidèles au président Touré même après son départ de Koulouba. Et l’héritage de l’Homme est certes lourd, voire difficile à porter, mais le challenge mérite d’être tenté par Hamed Diané Séméga et ses amis.

C.H Sylla

17 Juin 2010