Partager

De la manière dont le peuple (dans toute sa diversité et sa composante) s’est mobilisé pour élire le président IBK, s’il l’accompagne avec le même engagement, il est sûr et certain que le président IBK réussira son premier quinquennat pour l’honneur et le bonheur du Mali et surtout de la jeunesse. Cette élection est un signal fort à tous les politiques qu’ils sachent désormais que ce n’est pas en s’appuyant sur leur empire financier ou leur parti qu’ils pourront avoir le suffrage du peuple. Que non, le peuple s’est réveillé et réclame désormais des hommes intègres qui privilégient l’intérêt général à celui d’une minorité, d’un clan ou d’une famille. Même si ce candidat est sur la planète on le fera descendre pour le plébisciter. C’est pourquoi, aucune couche ou aucune formation politique ne peut se venter à elle seule d’avoir porté IBK à Koulouba.

En tout cas, au Mali la démocratie est en marche, la balle est maintenant dans le camp de l’opposition, qu’elle mène une opposition cartésienne, responsable et constructive.

Par Moussa Tangara président des clubs et sympathisant d’IBK à Kati. Un club porté sur les fonts baptismaux depuis 2007.

20 Septembre 2013