Partager

La maison de la presse a abrité, le mardi 2 juillet dernier, la conférence de presse du mouvement Sabati 2012. La cérémonie était placée sous la présidence du président du mouvement, Moussa Boubacar Bah. Il était entouré pour la circonstance de plusieurs militants et sympathisants de Sabati 2012.

L’un des défis majeurs auxquels est confrontée la démocratie malienne, c’est le relèvement du taux de participation aux élections. Pour relever ce défi, les responsables du mouvement Sabati 2012 ont entrepris une vaste campagne de sensibilisation à travers le pays. Après avoir sillonné en 45 jours toutes les grandes agglomérations de notre pays, les responsables du mouvement ont décidé de faire la restitution de ces différentes rencontres et expliquer leur vision du processus électoral à la faveur d’une rencontre avec les hommes de média.

Selon Moussa Boubacar Bah, le mouvement Sabati 2012 a été mis sur les fonts baptismaux courant janvier 2012 pour contribuer à la consolidation de la démocratie et de la citoyenneLa maison de la presse a abrité, le mardi 2 juillet dernier, la conférence de presse du mouvement Sabati 2012. La cérémonie était placée sous la présidence du président du mouvement, Moussa Boubacar Bah. Il était entouré pour la circonstance de plusieurs militants et sympathisants de Sabati 2012. ; à la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles ; à l’instauration d’un pouvoir fort et légitime à travers un taux de participation élevé des citoyens au processus électoral ; à l’émergence d’une coalition forte, composée d’hommes et de femmes compétents et dignes de confiance, soucieux de la préservation de nos valeurs religieuses et sociétales.
A ses dires, dans le cadre de la tenue des joutes électorales libres, transparentes et acceptées par tous, le mouvement Sabati 2012 a organisé des échanges à travers tout le pays. L’objectif de ces rencontres était de sensibiliser et de mobiliser les populations pour les élections générales à venir. Pour le relèvement du taux de participation, le président du mouvement est formel « nous allons mobiliser plus de 15 % de l’électorat pour la prochaine présidentielle ».

L’occasion a été mise à profit par Moussa Boubacar Bah pour déclarer que son mouvement compte tout faire pour éviter à nos gouvernants les erreurs du passé. Pour le président de Sabati 2012, sa structure n’est pas un mouvement à vocation religieuse contrairement à l’idée largement rependue. Sabati 2012 est composé d’autres associations qui n’ont aucune connotation religieuse a-t-il précisé. Quant au choix de son candidat pour la présidentielle, M. Bah a affirmé qu’ils sont en pourparler avec de certains candidats mais pour le moment aucun d’entre eux n’a été choisi. Mais le moment venu, ils choisiront un candidat qui répondra aux critères du mouvement.

En marge de la rencontre, le représentant du chérif de Nioro du Sahel, Kalilou Doucouré a remis une enveloppe d’une valeur de 10 millions de FCFA au mouvement dirigé par Moussa Boubacar Bah pour la réussite de sa mission citoyenne.

Boubacar PAITAO

04 Juillet 2013