Partager

Le leader de l’opposition au Zimbabwe est devenu mercredi Premier ministre de son rival de toujours, l’octogénaire président Robert Mugabe, avec lequel il va devoir trouver un moyen de travailler à la reconstruction d’un pays totalement en ruine. « Moi, Morgan Richard Tvangirai jure de servir au mieux le Zimbabwe dans les fonctions de Premier ministre », a déclaré le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), en prêtant serment devant Robert Mugabe. Ses deux vice-Premiers ministres, le chef d’une faction dissidente du MDC Arthur Mutambara et la vice-présidente du MDC Thokozani Khupe, ont prêté serment dans la foulée. Leur gouvernement d’union doit être formé vendredi conformément à un accord de partage du pouvoir signé le 15 septembre, en vertu duquel Robert Mugabe restera le chef de l’Etat. L’accord vise à sortir le pays de l’impasse politique née de la défaite du régime aux élections générales de mars 2008, qui a précipité l’effondrement de l’économie et des services publics. (Afp)