Partager

Dans la région de Mopti, les humanitaires s’alarment face à l’augmentation progressive du nombre de déplacés internes dans la zone. En l’espace d’un mois, « plus de 7000 nouveaux PDI ont été enregistrés dans la région », a remarqué le nouveau coordinateur humanitaire adjoint au Mali, Abdou Dieng. C’était lors de sa toute première sortie, au cours de cette semaine. Une sortie qu’il a mis à profit pour s’entretenir avec des déplacés internes de la 5e région, la Venise du Mali.

Dans son dernier rapport, publié le 5 mars 2021, Ocha Mali soulignait qu’à la date du 31 janvier, le Mali comptait près de 347 000 populations déplacées. 56 % de ces déplacés étaient des femmes et des filles.

Notons que dans la région de Mopti, au moins 600 écoles sont fermées en raison de la crise sécuritaire.

Au cours de cette première sortie, Abdou Dieng a échangé avec le gouverneur et lepréfet de la région de Mopti, ainsi que lemaire autour de ces crises. Les échanges ont surtout porté sur les solutions à apporter à ces problèmes.

Bakary Fomba

Source : https://phileingora.org