Partager

Hier dans l’après-midi Monseigneur Jean Zerbo, créé cardinal par le Vatican, a signé son grand retour dans le bercail. Accueilli à l’Aéroport Modibo Kéita de Sénou par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, Jean Zerbo a prié pour le retour de la paix dans notre pays et remercié tous ceux qui l’ont soutenu sur ce long parcours, spécifiquement son médecin traitant de l’hôpital du Mali, Pr. Niangaly Diallo. Le cardinal a aussi rendu gloire à Dieu en ces termes : « Ni yèlèyèlèlan koubè Allalah la, ne koumbè yèlin ka barika da… ».

C’est à bord d’un vol d’Air France que le tout nouveau et le premier cardinal du Mali, Jean Zerbo, a regagné le pays. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le président de la république, Ibrahim Boubacar Kéita. Etaient également présents le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno AS. Diallo et plusieurs membres de l’église malienne. C’est dans un cortège officiel que le nouveau cardinal, en compagnie du ministre, s’est rendu à la cathédrale de Bamako Coura. Sur place, des milliers de fidèles l’attendaient pour manifester leur joie. Face aux adeptes, le nouveau cardinal Jean Zerbo a rendu grâce à Dieu qui a permis à l’église malienne de voir ce jour de gloire. Il va jusqu’à chanter avec une vive émotion au sein de la cathédrale pleine à craquer : « Ni yèlèyèlèlan koubè Allalah la, ne koumbè yèlin ka barika da… ».

Hommage à l’Hôpital du Mali

Le nouveau cardinal n’a pas manqué de saluer le professionnalisme de l’équipe médicale de l’Hôpital du Mali qui l’avait pris en charge le 9 juin dernier avant qu’il ne soit ensuite évacué en France pour des analyses et soins complémentaires. Cet hommage rendu fait une mention spéciale à toute l’équipe qui n’a ménagé aucun effort pour qu’il puisse se remettre et aller à la congrégation au Vatican en vue de recevoir sa couronne de cardinal.

En plus, le cardinal a salué les autorités.
Il a invité les Maliens à l’union sacrée, à raffermir nos liens de fraternité pour sortir notre pays de cette impasse. Il a souhaité la miséricorde dans nos familles, dans les rues et partout où l’on se retrouve pour le bien être de l’humanité.

Des vœux de réussite ont été formulés pour les pouvoirs socio-politiques et religieux.

O.D
L’Indicateur du Renouveau du 22 Août 2017