Partager

Après une double défaite à l’issue de leurs deux premières sorties, notre équipe nationale féminine (Espoir) de basket n’a presque plus rien à attendre de cette compétition si ce n’est sauver l’honneur devant la Russie demain mardi.

Dimanche, nos basketteuses ont essuyé leur seconde défaite contre les Canadiennes (48-71). Déjà, lors de leur première sortie dans cette compétition qui se dispute à Moscou (Russie), les Aigles Espoirs s’étaient lourdement inclinées (66-91) devant la Belgique.

« L’équipe a eu beaucoup de frayeur avec des problèmes de santé au niveau de certaines joueuses dont Djénébou Sidibé. Sans compter des équipements reçus en retard », s’est justifié le coach, Cheick Oumar Sissoko dit Yankee, au micro de l’envoyé spécial de l’ORTM.

Les nombreux spectateurs présents, dont l’ambassadeur du Mali en Russie,Général Bréhima Siré Traoré, ont pu apprécier le beau spectacle présenté par les deux formations. Une rencontre riche en émotion et en rebondissements que les Maliennes ont pourtant débuté en force.

Fatoumata Bagayoko, meilleure marqueuse avec 20 points, et ses coéquipières avaient pris 5 points d’avance (20-15) au premier quart temps avant de se faire remonter et même dépasser lors du second quart temps 47-32.

Malgré l’envie de gagner, les pouliches de Yankee ont craqué avant d’être littéralement noyées par les Belges.
Selon notre confrère Bakary Cissé dit Bakci, le Mali a joué avec seulement dix joueuses disponibles lors de sa première sortie.

Les pivots Ramata Goïta et Djénébou Sidibé ont été écartés pour cause de maladie. Toutefois, Djénébou a pu jouer lors de la seconde sortie du Mali et elle a réussi a marqué 3 points en un peu moins de 8 minutes de jeu. La meilleure Malienne est pour le moment Fatoumata Bagayoko. Après deux journées de compétition, elle figure parmi les meilleures marqueuses.

Les Maliennes réussiront-elles à sauver l’honneur lors de leur 3e sortie contre la Russie, pays organisateur, demain mardi ? Rien n’est sûr ! Ce qui fait penser que les carottes dont déjà cuites pour les nôtres.

Boubacar Diakité Sarr

02 juillet 2007.