Partager

C’est aujourd’hui que démarre en France, le Mondial des minimes Montaigu 2009. Le public sportif aura le regard tourné sur le pays de Sarkozy, puisqu’en match d’ouverture, nos Aiglonnets seront face à leurs homologues d’Allemagne. Un match très attendu d’autant que c’est pour la première fois, depuis 1973, que l’équipe nationale minime du Mali participe à ce Mondial des minimes Montaigu 2009 de football dont la grande finale se jouera le 13 avril prochain.

Rappelons que la première délégation des Aiglonnets du Mali est arrivée depuis lundi, 30 mars, à 6H10 à l’aéroport Roissy Charles De Gaules 2 (France). C’était en compagnie des responsables de la Société SDMI (Agence de Management de carrière sportive de haut niveau), Bakary Sanogo et Séran Diabaté qui étaient venus chercher les joueurs ici à Bamako.

Et depuis mardi dernier, 31 mars 2009, le reste de la délégation était arrivé en France, accompagné par l’entraîneur national Issa Kolon. La délégation malienne est logée dans le Complexe Hôtelier «Espace Léonard de Vinci». Et, c’est là que les Aiglonnets ont été mis au vert en attendant le démarrage de la compétition, ce 8 avril.

A l’Espace Leonard de Vinci, les Aiglonnets ont joué le 30 mars (jour d’arrivée de la première vagues de 9 joueurs avec Mory Goïta, comme chef de la délégation malienne), leur premier match de préparation contre le PSG.

L’équipe malienne (complétée par des joueurs d’origines maliennes de leurs catégories au PSG) a perdu cette rencontre (2-0).

Et le 1er avril dernier, notre équipe minime, renforcée par l’arrivée de la seconde vague des Aiglonnets, a livré un second match amical. C’était contre le Havre, tenu en échec par les nôtres (1-1).

Au regard des matches de préparation, le sélectionneur national Issa Kolon reste confiant pour la participation du Mali à ce mondial des minimes. «Le football est universel, nos jeunes n’ont rien à envier aux autres jeunes, mais c’est plutôt à nous de les pousser à croire en eux. Ils ont été sélectionnés parmi des centaines de joueurs ; ce qui prouve qu’ils ont des capacités physiques, tactiques ou techniques très importantes.

C’est à eux maintenant de croire en eux, de se dire que la balle roule pour tout le monde et que personne n’avalera le ballon pour aller le vomir dans les filets adverses. Ils sont là non seulement pour défendre les couleurs d’une grande nation de football qu’est le Mali, mais aussi pour préparer aussi le futur, notamment les prochaines éliminatoires de la CAN des moins de 17 ans», affirme Issa Kolon.

Véritable mondial et révélateur de talents, cette compétition est l’une des plus prisées au monde pour la catégorie d’âge (au même titre que le Tournoi de Toulon de la catégorie supérieure). Disons en somme que c’est une opportunité pour le Mali de présenter au monde entier, la crème fraîche de son football. «Le Mali est un grand pays de football et notre objectif est de prouver que notre pays est un réservoir de talents» avait déclaré en substance Séran Diabaté, agent international FIFA de la Société SDMI (Seran Diabaté Management International).

Précisons que cette compétition qui se déroule en France, regroupe 8 nations réparties en deux poules. Le Mali évoluera dans la Poule A en compagnie de la France, l’Allemagne et l’Australie. Quant à la poule B, elle est constituée du Pérou, de l’Angleterre, de la Cote d’Ivoire et des Emirats Arabes Unis.

Au total, ce sont 18 Aiglonnets qui ont été sélectionnés pour défendre les couleurs du Mali en France. Ils ont été sélectionnés suite à une phase de sélection qui a duré trois mois avec le soutien de l’ANPE-Mali.


Bonne chance à nos Aiglonnets !

Bruno Loma

08 Avril 2009