Partager

L’événement aura lieu le 22 janvier à Douala en marge de la CAN, Cameroun 2021, précisément entre la phase de poules et les 8è de finale. Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du comité exécutif de l’instance dirigeante du football continental qui s’est tenue vendredi dernier à Douala au Cameroun.

Cette troisième et dernière étape des éliminatoires du Mondial 2022 concerne 10 pays qui ont terminé premiers de leur groupe lors de la phase de poules. Les équipes sont reparties sur la base du classement FIFA, publié le 19 novembre dernier. Le Sénégal, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, le Nigeria sont têtes de série, tandis que l’égypte, le Cameroun, le Ghana, le Mali et la RD Congo sont logés dans le chapeau 2.

Les cinq équipes les mieux classées affronteront les moins classées qui disputeront match retour à l’extérieur. Le Mali jouera donc l’un de ces cinq pays : le Sénégal, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et le Nigeria. Les cinq sélections qui sortiront vainqueurs des barrages, se qualifieront pour le Mondial, prévu du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar.

Avant le tirage au sort des barrages de la Coupe du monde, la CAF procédera, d’abord au tirage au sort des éliminatoires de la CAN, Côte d’Ivoire 2023.

Ce sera le 21 janvier à Douala. Le tour préliminaire sera joué par système à élimination directe en aller-retour et concernera les équipes les moins bien classées au classement FIFA. Les qualifiés rejoindront la phase de groupes qui mettra aux prises 48 sélections.

Source: L’Essor