Partager

La Fédération internationale de football (Fifa) a décidé le mardi 28 mai 2012 que le match de qualification pour la Coupe du monde 2014 entre le Mali et l’Algérie ne se jouera pas au Mali pour des raisons de sécurité consécutives à l’instabilité politique depuis le coup d’Etat de mars dernier.

La Fifa a saisi la Fédération malienne pour lui demander de délocaliser le match comptant pour la 2e journée des éliminatoires du Mondial-2014, zone Afrique. « La Fifa a envoyé un fax pour nous faire savoir que le match Mali-Algérie du 9 juin 2012 sera délocalisé », a annoncé au téléphone, le secrétaire général de la Fédération malienne de football (Fémafoot), Boubacar Thiam.

Dans cette correspondance, l’instance dirigeante du football mondial a signifié son regret sur la situation qui règne dans notre pays. Elle a ainsi fait savoir à la Fémafoot qu’il était impossible de reprogrammer le match au Mali, la sommant de choisir un autre pays limitrophe ou autre Pour recevoir les Fennecs d’Algérie, à cause de la situation actuelle qui prévaut.

L’agression dont a été victime le président par intérim Dioncounda Traoré a en fait appuyé la requête du président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua. La Fifa n’a pas mentionné un lieu précis pour la domiciliation de la rencontre. Une nouvelle que devraient prendre au sérieux nos autorités sportives.

« Nous avons accepté et la rencontre aura lieu officiellement au stade du 4-Août de Ouagadougou, le 9 juin, à 19 h », nous a déclaré un membre du comité exécutif de la Fémafoot et a ajouté : « Nous sommes en train d’y penser. Nous avons une réunion aujourd’hui : (hier) pour prendre les décisions qui s’imposent. La Fifa nous a fixé un ultimatum jusqu’à ce vendredi pour choisir un pays où aura lieu le match ».

Pour jouer ce match, l’option la plus plausible demeure la capitale béninoise où évolueront les Aigles dimanche. Mais, selon certaines indiscrétions, la Fédération malienne de football a saisi son homologue burkinabé, il y a trois semaines, pour lui demander son avis sur une domiciliation du match Mali-Algérie sur ses terres.

Les Burkinabés ont donné leur accord, comme l’avait déclaré le secrétaire général de la Fédération burkinabé de football (FBF), Bertrand Kaboré, sur une chaîne algérienne. D’ailleurs, un membre du comité exécutif de la Fémafoot a annoncé la programmation du match à Ouagadougou. Toutefois, il reste aussi un deuxième choix, à savoir la capitale guinéenne, Conakry. Toutefois, la Fémafoot a jusqu’à demain vendredi 1er juin 2012 pour communiquer à la Fifa le lieu du match.

Boubacar Diakité Sarr

Les Echos du 31 Mai 2012