Partager

Le Nzalang Nacional est puni pour avoir aligné un joueur inéligible. Cette décision remet en cause la qualification de la Tunisie

Après l’Ethiopie et le Togo, la FIFA vient d’annoncer la troisième salve de ses sanctions suite aux procédures ouvertes à l’issue de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Une troisième vague de sanction qui fait un heureux, le Cap Vert, et deux victimes, la Guinée équatoriale et la Tunisie. Vendredi 19 juillet, la FIFA a déclaré le Cap Vert vainqueur sur tapis vert de ses deux confrontations face à la Guinée équatoriale en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 (3-0). Le 24 mars, lors de la 3e journée, le Nzalang Nacional avait battu les Requins Bleus sur le terrain (4-3).

Mais, grâce à la sanction de la FIFA, le Cap Vert récupère les trois points (3-0). La décision de l’instance dirigeante du ballon rond ne change en revanche rien à l’issue de la rencontre Cap Vert – Guinée équatoriale, disputée le 8 juin dernier. Les Requins Bleus l’avaient déjà emporté sur le terrain (2-1) et la victoire sur tapis vert ne fait qu’améliorer leur différence de buts.

Le Nzalang Nacional est sanctionné pour avoir aligné à deux reprises un joueur inéligible, Emilio Nsue López. Contrairement au cas de l’Ethiopie et du Togo, le problème ne concerne cette fois pas une suspension mais un changement de nationalité sportive. Naturalisé équato-guinéen, Emilio Nsue López ne disposait pas de tous les documents valides pour être aligné sur le terrain lors des deux rencontres face au Cap Vert.

L’ancien international espoir espagnol avait en plus activement participé à la victoire du Nzalang Nacional face aux Requins Bleus à l’aller, inscrivant un triplé décisif ! Déjà éliminée, la Guinée équatoriale n’avait pas grand chose à craindre de la décision de la FIFA. La Fédération de Football de Guinée équatoriale (FEGUIFUT) devra néanmoins s’acquitter d’une amende de 42 000 Francs Suisses (34 000 euros).

La Tunisie paie en revanche de plein fouet la sanction infligée au Nzalang Nacional. Jusqu’alors qualifiés pour le dernier tour des éliminatoires au Mondial brésilien, les Aigles de Carthage, leaders du groupe B, voient le Cap Vert revenir à deux points. Leur qualification est donc remise en cause et tout se jouera le 6 septembre prochain lors d’un Tunisie-Cap Vert qui s’annonce plus que jamais décisif. Classement du groupe B des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 : 
Tunisie 11 pts, Cap Vert 9 pts, Sierra Leone 5 pts, Guinée équatoriale 2 pts.

Essor du 24 Juillet 2013