Partager

Le guide spirituel de l’association Ançar-dine internationale, président Groupement des leaders spirituels Musulmans du Mali et parrain du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion sociale, El hadj Ousmane Cherif Madani Haïdara n’est pas resté en marge de la célébration de ce mois symbolique. Fidèle à sa tradition, Haidara a offert des vivres, des savons et une somme d’un million de FCFA aux familles des militaires tombés sur le théâtre de l’opération.

Selon nos sources auprès de la DIRPA, la cérémonie qui s’est déroulée lundi 16 octobre 2017 dans les locaux du département de la Défense et des Anciens Combattants, était placée sous la présidence du ministre de la Défense et Combattants, Tiéna Coulibaly.

A travers cette donation, le guide spirituel, El hadj Ousmane Cherif Madani Haïdara, entend jouer sa partition dans le cadre de la célébration du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion sociale, mais aussi s’acquitter des exigences religieuses vis-à-vis des personnes en situation difficile.

La donation est composée de 200 sacs de riz, 50 bidons d’huile, 20 cartons de savon et une somme d’un million de FCFA aux familles des militaires tombés sur le champ de l’honneur.

Pour le parrain du mois de la solidarité, Ousmane Cherif Madani Haïdara, la concrétisation de cet élan de solidarité en faveur des familles des militaires tombés sur le champ de bataille a pour but de créer un lien de confiance et de solidarité entre les forces armées et de sécurité et les leaders religieux du Mali.

Haidara a affirmé que ce geste est certes symbolique mais pleine de signification et d’émotion, pour toute la communauté musulmane parce qu’il permettra aux leadeurs religieux de formuler une fois de plus des bénédictions à l’endroit de nos militaires. Le guide a également reconnu les efforts menés par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita pour améliorer les conditions des militaires.

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants et le porte-parole des femmes des Camps ont remercié le guide spirituel pour son geste envers les familles des militaires disparus pour la cause nationale.

La représentante du ministre de la Solidarité et des Actions Humanitaire, Mme Kouyaté Fanta Kamissoko a déclaré que ce geste noble témoigne de l’attachement des leaders religieux à la cause du Mali. Selon elle, ceux qui ont perdu la vie pour sauver la patrie sont des braves Hommes que l’on ne doit pas oublier.

Wassolo

Du 23 Octobre 2017