Partager

Dans le cadre du mois de la solidarité, l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite français vient d’offrir  deux tonnes de riz au Centre de détention des mineurs de Bollé et à l’Union malienne des aveugles.

C’est au cours d’une cérémonie très sobre qu’une délégation de l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite français, conduite par son président, Founéké Kéita, a fait repartir deux tonnes de riz entre le Centre de Bollé mineurs et l’Union malienne des aveugles, soit une tonne par structure.

En plus des dons, les deux visites ont été un cadre d’échange entre l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite français et les administrateurs de ces deux structures pour mieux s’imprégner des difficultés auxquelles elles font face afin d’envisager les voies et moyens pour mieux les soutenir. Le président de l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite français a promis de tout mettre en œuvre pour prendre en compte d’autres préoccupations de ces deux structures.

Le président de l’Union malienne des aveugles (UMAV), Moumouni Diarra, a salué le geste de grande importance de l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite français. « Ce don  représente pour nous un mois de nourriture pour les deux cents et quelques élèves vivant à l’internat », s’est réjoui le président de l’UMAV.    

Profitant de cette occasion, il a lancé un appel vibrant aux autorités et à la population de les soutenir. « Nous avons besoin du soutien de la population et des autorités pour pouvoir faire face à nos responsabilités par rapport à la prise en charge des enfants qui nous sont confiés ici à l’internat », a-t-il sollicité.

Quant au directeur adjoint de Bollé mineurs, Ibrahim dit Sory Kandia Sacko, il a apprécié le don à sa juste valeur car il serait d’une grande importance dans la rééducation et la réinsertion des détenus mineurs. M. Sacko a assuré les donateurs qu’ils feront bon usage de la donation.

Youssouf Coulibaly

Du 27 Octobre 2017