Partager


Clôturant les activités du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Sékou Diakité, a inauguré, le jeudi 30 octobre 2008, le centre de santé de Diago, localité située à 25 km de Bamako dans la région de Koulikoro. Le parrain du Mois, Mohamed Lamine Koné et son épouse et l’ambassadrice japonaise ont assisté à l’événement.

Le ministre Sékou Diakité a rappelé que le 9 juin 2007, s’est déroulé à Diago, le lancement du programme de construction, de réhabilitation et d’équipement d’une trentaine d’infrastructures sanitaires financé par le Japon. Pour M. Diakité « le chemin est rude et semé d’embûches, mais j’ai la conviction que les efforts seront couronnés de succès ».

Le centre de santé est un joyau. Des équipements, mais aussi et surtout des agents engagés pourraient permettre d’y prodiguer des soins de qualité à des populations sensibilisées.

Les partenaires au développement ont assuré le financement, le ministère de la Solidarité, par le Fonds de solidarité nationale (FSN), a réalisé et équipé l’infrastructure. Il revient à la population de jouer leur part de responsabilité pour que la symphonie reste une belle partition. « Ce sont des exigences qui s’imposent à tous les bénéficiaires des infrastructures sanitaires pour une gestion rigoureuse, l’entretien de l’édifice et des équipements ainsi qu’une bonne fréquentation du CSCOM », a déclaré le ministre.

Le directeur général du FSN a ajouté que le succès du programme est le fruit d’un travail d’équipe. Et de continuer qu’ « il n’est plus besoin de démontrer qu’avec un minimum d’effort et une bonne écoute de part et d’autre, les services peuvent obtenir des résultats importants. C’est un axe majeur de sa stratégie d’intervention où l’objectif est identique, les cibles sont les mêmes et la démarche est commune ».

Le FSN va doter le Cscom de kits d’éclairage solaire des réfrigérateurs et des systèmes de chauffage d’eau. Le gouvernement japonais a investi plus de 1,22 milliard de F CFA pour la construction et la dotation en matériels sanitaires de Cscom.

Le bâtiment de Diago de 272,16 m2 a coûté près de 65 millions de F CFA, et l’entreprise a mis 4 mois pour la construction, il dispose également des équipements requis de toutes les fonctions nécessaires.


Sètè Traoré

03 Novembre 2008