Partager

« Après le bitumage de la route, il reste l’électrification de la ville de Banamba« 


L’industrialisation de la ville de Banamba est une préoccupation de notre bureau. Plusieurs opérateurs économiques ressortissants de la localité ont des projets d’investissements industriels à réaliser sur place. Mais le seul obstacle réside dans l’absence d’énergie électrique ». Ces propos ont été tenus, le dimanche 16 septembre, à Kolondialan par le président de l’AJADB, Mohamed Simpara, lors du lancement de la plantation de 3000 pieds de pourghère dans cette localité. Cela pour rappeler au président de la République du Mali et son gouvernement, l’urgence de l’électrification de la ville de Banamba.

Selon Mohamed Simpara, l’Association qu’il préside, est prête à contribuer à hauteur de 250 millions de FCFA sous forme de poteaux et matériels électriques pour que le projet voie le jour le plutôt que possible.
En effet, l’électrification de cette ville après son bitumage, tient à coeur aux jeunes de la localité.

Depuis sa création en 2002, l’Association œuvre dans plusieurs secteurs d’activités pour l’appui au développement de Banamba. Elle est l’auteur ou co-auteur de plus d’une dizaine de projets de développement du cercle.

Au nombre desquels le bitumage de la bretelle qui donne sur la mosquée de Banamba Ouest, la construction de la mairie de la commune, la construction du pont de Diatouroubougou, l’octroi des crédits sans intérêts aux femmes …

Dans ses projets à long terme, l’Association compte construire des caniveaux sur les deux côtés de la route bitumée de Banamba Ouest et aussi réhabiliter l’ancien marché de la ville par la construction 124 boutiques et plusieurs hangars en béton.

Ce n’est pas tout, car la construction d’une maternité dans le village de Baoumarbougou est en phase d’opérationnalisation en partenariat avec le Fonds de Solidarité nationale.

En tout cas, Mohamed Simpara n’a pas manqué d’inviter ses parents à plus d’unité et de cohésion, socle de tout développement pour que ces différents projets voient le jour.

Kassoum THERA

18 septembre 2007.