Partager

Ces applications métiers permettront à notre Administration de remplir l’une de ses premières missions, à savoir rationaliser son fonctionnement, à augmenter son efficacité, à fluidifier les relations entre les démembrements de l’État.

Pour une meilleure appréhension de ces nouvelles applications des Technologies de l’information et de la communication (TIC), l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC), sous le couvert du ministère de l’Économie numérique et de la Communication (MENC) a organisé le vendredi dernier à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, un atelier à cet effet. Le thème retenu était : «  Les TIC au service d’une administration plus performante ».

L’Agence des technologies de l’information et de la communication, à travers ces nouveaux logiciels « CORE », « eGESCO », « Office Manager » et « AGIC », est en train de traduire en acte son slogan : « L’AGETIC au service d’une administration plus performante .

« CORE » n’est autre qu’une application de gestion intégrale du processus de consultation restreinte des marchés d’une structure publique, pour plus de transparence. Quant à l’application « eGESCO », elle garantit une gestion sécurisée du courrier arrivée et départ au sein d’une administration ou d’un service.
L’application « Office Manager » se fait à l’aide d’un web sécurisé et composé de plusieurs modules, à savoir : gestion des ressources humaines, financières et matérielles, gestion des programmes d’activités etc. La dernier logiciel qui est « AGIC » est conçu pour un archivage électronique des archives au niveau de nos administrations.

S’inscrivant dans la vision des plus hautes autorités du pays, ces nouveaux outils de communication permettront au Département de tutelle d’atteindre rapidement les objectifs qui lui sont assignés. C’est pourquoi, à travers l’AGETIC, il a initié le projet intranet de l’Administration, qui vise à connecter, à court terme, l’ensemble des départements ministériels et leurs différentes directions. Chose qui permettra de mettre en place une administration en ligne pour développer des contenus et des applicatifs sectoriels accessibles à travers un réseau. De ce fait, l’atteinte des résultats de ce projet, se fera par une messagerie « gouv-ml » facilitant ainsi l’échange et le partage de l’information.

Le ministre de l’Économie numérique et de la Communication, dans un discours limpide dira que ces applications métiers permettront à notre Administration de remplir l’une de ses premières missions, à savoir rationaliser son fonctionnement, à augmenter son efficacité, à fluidifier les relations entre les démembrements de l’État. Aussi, une telle démarche servira à rapprocher davantage l’Administration de son usager. Ce projet intranet enclenche « un véritable processus de changement dans la manière dont l’Administration doit travailler et communiquer, en parfaite adéquation avec le plan de l’action gouvernementale » à en croire le ministre. La mise en œuvre de ces outils permettra à notre pays de renforcer le cadre institutionnel de la gouvernance, à travers la transformation de l’Administration publique a aussi signalé Arouna Modibo Touré.

Cette rencontre d’échange et d’information avec les professionnels de la communication des différents cabinets ministériels et ceux de leurs directions respectives, présidée par Arouna Modibo Touré s’est déroulée en présence de ses collègues des départements, de l’Equipement et du Désenclavement et de l’Artisanat et du Tourisme et du directeur général de l’AGETIC, Hamed Salif Camara.

Diakalia M Dembélé

Du 09 Octobre 2017