Partager

Du 31 mars au 2 avril derniers, l’hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité les journées touristiques tunisiennes.

Au programme de ces journées : exposition des produits tunisiens, rencontre des deux administrations dans le cadre de la commission ad hoc mixte Mali-Tunisie, et par finir une soirée de gala.

En 2005, la Tunisie a accueilli plus de 6 millions de touristes, générant ainsi pour l’industrie touristique tunisienne, des recettes de plus de 1038 milliards de Fcfa.

Pour Khaled Cheick, directeur général de l’Office national du tourisme tunisien, son pays est arrivé à ce niveau, grâce à la création au début des années 70, de l’Office national du tourisme tunisien, ainsi que de l’Agence foncière touristique, qui s’occupe du développement et de l’aménagement des zones touristiques.

Selon Mr Khaled Cheick, la Tunisie mettra à la disposition du Mali son expérience dans la création d’une agence foncière touristique, qui s’occupera d’aménager des espaces au profit des investisseurs hôteliers ainsi que des créateurs d’infrastructures touristiques.
Cette politique dopera l’investissement et évitera la surenchère en la matière et permettra également une réduction des coûts en la matière.

Un code d’incitation aux investissements a également été promulgué par la Tunisie. Textes législatifs et règlementaires régissant l’hôtellerie, la restauration et les agences de voyages, existent en Tunisie.
Infrastructures touristiques, ainsi que la mise en place d’un dispositif de formation professionnelle, sont prises en charge par l’état tunisien qui répond aux besoins du secteur en opérateurs compétents et qualifiés.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Almamy Kouréïchi secrétaire général du ministère de l’Artisanat et du tourisme, a indiqué que le modèle de la Tunisie est pour nous une immense source d’expérience pour conduire la politique de développement du tourisme au Mali.

Dans les domaines de l’aménagement du territoire, l’investissement, la formation du personnel, le marketing et la commercialisation, l’implication de la partie tunisienne est sollicitée par le Mali.

La Tunisie a déjà organisé des sessions de recyclage à l’endroit du personnel de quelques agences de voyage, ainsi que de certains hôtels maliens.

04 avril 2006.