Partager

À l’occasion du 49E anniversaire de la république du Sénégal

Le samedi 4 avril, l’Ambassade du Sénégal au Mali a fêté le 49ème anniversaire de l’indépendance de la République du Sénégal. Présidée par son Excellence Mme l’Ambassadeur du Sénégal au Mali, Saoudatou N’Diaye Seck, la cérémonie était marquée par la présence de plusieurs Ministres, anciens Premiers ministres, Présidents des Institutions du Mali, Chefs de missions Diplomatiques et Consulaires, Représentants des Organisations Internationales, le Gouverneur du District de Bamako, le Maire de la commune V de Bamako, les Représentants de l’Amicale des anciens étudiants et stagiaires maliens à Dakar ainsi que des cadres sénégalais résidant au Mali.

Levant ce beau parterre de personnalités, Mme Saoudatou N’Diaye Seck s’est dite heureuse de compter tant d’amis et de sympathisants du Sénégal en cette circonstance solennelle.

Elle a indiqué que le Sénégal, tout comme le Mali, est aujourd’hui cité en modèle de bonne gouvernance et de démocratie grâce à la vision de son Président, son Excellence Maître Abdoulaye Wade, combattant infatigable de la paix et de la démocratie. Selon elle, ce président exemplaire a compris très tôt que le développement de l’Afrique passe nécessairement par une formation conséquente de ses ressources humaines, d’où sa détermination de réduire la fracture numérique.

Ajoutant que «face aux différentes crises qui secouent le monde et l’Afrique n’étant pas épargnée, des réponses appropriées ont été apportées à la crise alimentaire avec l’option résolue de l’autosuffisance alimentaire avec l’Initiative Riz pour du Mali et la GOANA pour le Sénégal».

Quant aux relations entre les deux pays, elle a déclaré qu’elles sont fondées à plusieurs niveaux. «Tout d’abord, au niveau géographique avec une frontière qui ne représente qu’une ligne imaginaire. Ensuite, au niveau politique, où d’excellents rapports sont entretenus à l’image des liens sincères d’amitié et de fraternité qui existent fort heureusement entre les Présidents Maître Abdoulaye Wade du Sénégal et le Général Amadou Toumani Touré du Mali. Enfin, au niveau économique, dans la mesure où la coopération entre le Mali et le Sénégal a été renforcée avec l’ouverture, le 14 juillet 2008, d’un bureau de Représentation du Port autonome de Dakar».

A cet égard, elle exprimera toute sa satisfaction «pour toutes les dispositions prises pour une exploitation optimale des Entrepôts du Sénégal au Mali, conformément aux directives de nos deux Chefs d’Etat».

Mme l’Ambassadeur du Sénégal au Mali a relevé, également, que cette année la coopération entre les deux pays s’enrichira davantage avec l’initiative du Chef de l’Etat sénégalais de construire une Case des Tout-petits et un cyber case à Sikasso.

Par ailleurs, Saoudatou N’Diaye Seck est revenue sur la disponibilité du Sénégal de mettre à la disposition de l’ONU des forces armées et de sécurité (gendarmerie et police) pour maintenir la paix voire la restaurer dans certains pays. Ces troupes sénégalaises seront déployées, si besoin est, en Afrique (République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Comores et Soudan) ou en Haïti.

En outre, elle a révélé qu’un nouvel concept dit de diplomatie de paix sera développé entre le Sénégal et ses pays limitrophes. «L’un des vecteurs étant la Mission Militaire qui sera placée prés de l’ambassade du pays hôte pour servir d’interface dans les échanges ciblés mais destinés à établir un climat de confiance entre les forces armées et de sécurité du Sénégal et celles des pays voisins limitrophes» a-t-elle soutenu.

Elle a saisi l’occasion pour féliciter les autorités maliennes qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour le retour de la paix dans le Nord du Mali, permettant ainsi, l’exécution correcte des projets de développement.

«Maître Abdoulaye Wade nous exhorte, la main dans la main, avec nos frères maliens, à davantage participer au raffermissement de nos liens multiséculaires, à la promotion de notre pays d’accueil et à continuer à nous comporter en dignes fils d’Afrique» a-t-elle conclu.

Lors du cocktail offert, le traditionnel plat sénégalais, à savoir le fameux «Tiébou jën, Riz au Gras» était à l’honneur. Et, pour rendre la fête plus belle, le célèbre Alou Sam a fait une prestation à l’Espace Culturel le «Bouna» où les hôtes, venus nombreux, étaient conviés.

Moulaye HAIDARA

Stagiaire

07 Avril 2009