Partager

Il n’est plus courant de rencontrer les photographes de l’AMAP dans les missions du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Et pour cause, celui-ci, depuis son arrivée aux affaires, ne voyage qu’avec son photographe personnel.

Par ailleurs, le chef de l’Etat dans ses déplacements se fait accompagner par plusieurs journalistes de la presse publique (L’Essor et l’ORTM) et privée. Le fait de se passer des professionnels de l’image de l’AMAP, pourrait poser à l’avenir un problème d’archivage pour les photos du président de la République. Quand on sait que les photos prises par les photographes de l’AMAP sont également versées dans les archives nationales.

La Rédaction

L’Indépendant du 7 Février 2014