Partager


Suite à notre article intitulé “Litige foncier à Moribabougou : les manoeuvres dilatoires d’un opérateur économique”, nous avons reçu la réaction de l’opérateur concerné. Il apporte la preuve qu’il est bel et bien titulaire d’un titre foncier en bonne et due forme sur le terrain objet du litige (ci-contre fac-similé).

Par ailleurs, l’opérateur économique persiste à croire qu’il fait l’objet de machination politique qui instrumentalisé la jeunesse de la Commune contre son projet. Il reste convaincu que le duo Diarra Diarra et Yorobo Diarra essaie de lui faire payer sa candidature contre celle du Maire, aux dernières législatives.

A croire que les autorités de la Mairie voient, en la promotrice de la société Zeïna Hydro, une concurrente sérieuse lors des élections à venir, compte tenu du fait que cette dame élargit, de jour en jour, son cercle d’influence.

Notre opérateur économique estime que force doit rester à la loi, et que les actes de vandalisme et de menace de mort proférés par le duo et leurs partisans ne sont pas les moyens appropriés pour le combat politique. Toutes nos excuses pour les désagréments causés à notre opérateur économique qui détient un titre de propriété sur la parcelle.

La Rédaction

13 Juin 2008