Partager

Dans une longue mise au point qu’elle nous a fait parvenir, au sujet de notre article » Sortie de la crise politique et sécuritaire au Mali : l’élan unitaire FDR-ADPS a-t-il du plomb dans l’aile ? « , l’Alliance des démocrates patriotes pour la sortie de crise (ADPS) assure qu’elle n’avait pas donné son accord à la marche FDR-COREN du 11 octobre 2012. Que » les affirmations faites à cette occasion par certains dirigeants du FDR n’engagent qu’eux-mêmes… les prises de position de l’ADPS sont exemptes de tout calcul politicien ou électoraliste… « .

Le regroupement politique que dirige l’ancien Premier ministre Soumana Sako précise : « En l’absence de résultats électoraux, vos affirmations suivant lesquelles l’ADPS »est loin d’être une foudre de guerre car constituée de partis lilliputiens ou de formations politiques résiduelle » sont purement gratuites « . Elle est le seul regroupement dont la base politique n’est pas attirée par l’argent ou l’appât de postes dans l’Administration.

Il est totalement inexact de dire que le Dr Soumana Sako » était le plus motivé pour l’organisation de la marche… Il n’y a jamais eu un élan unitaire FDR-ADPS en dépit d’une grande proximité de vues entre ces deux regroupements par rapport à la crise actuelle… Ceux qui connaissent Soumana Sako savent qu’il n’est pas du genre à se laisser »impressionner » par quelque mobilisation populaire que ce soit…. Au lieu de défilés de mode ou de concours de beauté dans les rues de Bamako, l’ADPS estime que les forces démocratiques et progressistes doivent plutôt faire preuve de vigilance vis-àvis des forces pro-putsch et des terroristes et autres narcotrafiquants qui ont mis plus des deux-tiers du territoire sous coupe réglée…« .

Dont acte

La Rédaction

L’Indépendant du 24 Octobre 2012