Partager

Le mercredi, 1er août, un pont à 8 voies s’effondre à Minneapolis dans l’Etat du Minnosota des USA, faisant au moins une dizaine de morts et 80 blessés.

Stupeur dans le monde entier : comment se fait-il que la première puissance économique de la planète terre puisse être confrontée à de tels problèmes qu’on croyait réservés aux Républiques bananières ?

Il paraît que ce pont enjambant le fleuve Mississipi, construit il y a 40 ans, était classé dans la catégorie des ouvrages «structurellement défectueux».

Les inspecteurs fédéraux, qui avaient signalé cette situation, n’avaient pas cependant jugé qu’il devrait être remplacé de manière urgente. «Un pont en Amérique ne devrait pas tout simplement s’effondrer» s’est insurgée la sénatrice démocrate du Minnosota, Amy Klobuchar.

«C’est un fiasco de l’ingénierie» estime David Lee, un Américain de 54 ans.

Histoire de pont pour histoire de pont, et si l’on parlait un peu de notre pont des martyrs qui tend vers la cinquantaine-il a pratiquement le même âge que le Mali indépendant, donc plus âgé que son homologue de Minneapolis-d’autant que cela fait un bail que l’on n’entend plus parler de travaux d’auscultation sur cet ouvrage d’art.

Mieux vaut prévenir que guérir, car les drames, ça n’arrive toujours qu’aux autres.

Yaya SIDIBE

07 août 2007.