Partager

Les lourdes tâches et les énormes défis à relever au département du Commerce et de l’Industrie sont désormais dévolus à l’Inspecteur des Douanes, Abdel Karim Konaté dit « Empé ». Au regard de son CV (curriculum vitae), on ose croire qu’il sera en mesure de donner satisfaction aux Maliens et à ceux qui l’ont nommé. De toute façon, il n’est pas un étranger à son poste.

Le département du Commerce et de l’Industrie est un ministère indispensable pour un Mali nouveau et peut œuvrer pour le changement auquel les Maliens aspirent. Entre autres : le contrôle et la maîtrise des prix sur le marché, la lutte contre la surenchère et la vente des produits prohibés, conte le trafic et la contrebande…En plus de ces défis, ce ministère est actuellement confronté à la redynamisation du monde des opérateurs économiques du pays car depuis le déclenchement de la crise qui secoue le Mali, nombreux sont ces opérateurs économiques qui n’injectent que peu d’argent dans leurs affaires.

La balance commerciale étant affectée, beaucoup d’industriels ont préféré plier bagage. Autant de défis qui nécessitent, à la tête de ce département, l’homme qu’il faut pour surpasser la crise et développer ensuite le commerce et l’industrie dans le pays. Pour ce faire, l’Inspecteur des Douanes Abdel Karim Konaté a été choisi pour préserver les acquis de son prédécesseur et donner un nouveau coup de fouet au commerce et à l’industrie du Mali.

Qui est Abdel Karim Konaté?

C’est un homme de 51 ans, marié et père de 5 enfants. Natif de Bamako, « Empé » a fait deux ans de formation militaire au Service civique, après l’obtention de son diplôme de Brevet de technicien en Finances (spécialité Douane) à l’Ecole centrale pour l’industrie, le commerce et l’artisanat (ECICA). De 1998 à 2001, le nouveau ministre du Commerce et de l’Industrie obtient son diplôme de l’Administrateur des services Finances à l’Ecole nationale des régies financières d’Ouagadougou avec mention « Très bien ».

Au cours de cette formation supérieure, il participe à plusieurs séminaires sur le budget programme et sur les conseils d’administration. En janvier 2006, le nouveau locateur du département du Commerce et de l’Industrie obtient son Master en Management financier et Techniques boursières, avant de participer au 43è programme de bourse de l’Organisation mondiale des Douanes organisée à Bruxelles. C’est compte tenu de ce lourd bagage intellectuel que l’Inspecteur des Douanes, « Empé » a été nommé ministre du Commerce et de l’Industrie. Auparavant, il était Chef de division des relations internationales à la Direction générale des Douanes.

Toutefois, il n’a pas été « parachuté » sur ce poste car il est pétri d’expériences professionnelles et a gravi les échelons de la Douane malienne. Après son intégration à la Fonction publique en 1985, il a été l’Adjoint du Chef de bureau des Douanes de Koro d’octobre 1988 à mars 1989 avant de devenir le Chef dudit bureau des Douanes durant quatre ans.

Après Koro, il fut le Chef de la section Recevabilité TIF de la représentation des Douanes maliennes à Dakar, chargé du traitement des acquis à caution levés auprès des Douanes sénégalaises. Ensuite, il a passé au magasin sous douane du camp digue à la direction régionale de Bamako avant d’être Chef de brigade des Douanes de Zégoua (frontière Mali-Côte d’Ivoire).

Ce poste est essentiellement chargé de la prise en charge et du transit des marchandises en provenance de la Côte d’Ivoire destinées aux bureaux de l’intérieur. À l’époque, cette prise en charge concernait plus de 50% des marchandises importées par voie terrestre. En mai 2001, Abdel Karim Konaté fut reclassé à la catégorie « A » après ses formations supérieures.

C’est ainsi qu’il fut successivement Chef de la section Règlementation à la sous-direction de la Règlementation de la fiscalité et des relations internationales, Chef de brigade du bureau des régimes économiques à compétence nationale, Chef de la division Recherches et interventions à la sous-direction des enquêtes douanières. De juillet 2008 à août 2009, il a été Chef du Guichet unique pour le dédouanement des véhicules.

D’août 2009 à juillet 2011, Abdel Karim Konaté a dirigé la Direction régionale des Douanes de Kayes. Il a quitté ce poste pour devenir le Chef de la division Relations internationales à la Direction générale des Douanes du Mali jusqu’à sa nomination au département du Commerce et de l’Industrie. Compte tenu de son parcours, on espère que l’Inspecteur des Douanes, Abdel Karim Konaté dit « Empé », fera l’affaire du Premier ministre en relevant les défis de ce département. Dans tous les cas, ce ne sont pas les expériences professionnelles qui lui manquent.

Oumar Diakité

Le Combat du 22 Août 2012