Partager

C’est à l’occasion du nouvel an que Son Excellence M. Moctar Ouane, ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a adressé ses vœux les plus chers aux travailleurs du ministère. Tous les responsables des différents secteurs et des services centraux ont effectué le déplacement pour assister à cette cérémonie de présentation de vœux du ministre à l’endroit des travailleurs du département pour cette nouvelle année qui vient de commencer.

L’an 2008 aura été un succès pour les travailleurs du département, car au-delà des responsabilités internes, notre pays a su élargir la liste de ses amis sur le plan international et cela parmi les plus importants dans ce monde dominé par les rapports de bonne amitié.

Transcender les difficultés conjoncturelles

L’action diplomatique de notre pays à l’échelle régionale, continentale et internationale, courant l’année 2008 visait l’instauration d’un monde plus équilibré, plus juste, plus humain et plus sûr, ainsi que les efforts inlassables que le département des Affaires Etrangères n’a cessé de déployer, suivant les directives de Son Excellence M.

Amadou Toumani Touré, président de la République pour transcender les difficultés conjoncturelles et objectives et unifier les rangs pour la consolidation, sur des fondements sains et solides de l’UEMOA, de la CEDEAO, de la CEN-SAD du NEPAD et de prospérité pour les peuples africains.

Cette cérémonie de présentation de vœux a été l’occasion pour toutes les sensibilités du département de faire le point de ce qui a été réalisé l’année écoulée et des défis urgents qui prennent déjà forme au seuil de cette nouvelle année.

De l’association des femmes des Affaires Étrangères (AFAE) à l’amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali, en passant par la section syndicale du département et le Secrétaire Général du département, tous ont formulé leurs vœux les meilleurs à l’endroit du ministre Moctar Ouane et à l’endroit de ceux qui lui sont chers dans des allocutions particulières.


La présidente de l’AFAE

Ainsi, Mme Touré Awa Traoré, présidente de l’Association des Femmes du ministère des Affaires Etrangères (AFAE), nous dira : “On se souvient que l’année dernière, à la même occasion et au même lieu, au nom de l’AFAE, j’avais attiré votre haute attention sur le caractère exclusif de la composition du Cabinet et sur l’assistance à apporter aux membres de mon association en vue de satisfaire certaines de nos préoccupations. Aujourd’hui, il est heureux d’observer la belle et fière allure du Cabinet et de l’inspection et ce, en raison fondamentalement de la diversité de leur coloration qui mériterait cependant, d’être renforcée.

Permettez-moi de vous exprimer toute ma satisfaction, mais en n’omettant toutefois pas de vous encourager à poursuivre cette politique de la promotion du genre, notamment à travers des nominations au niveau de nos représentations diplomatiques et consulaires et vous rappeler que nos préoccupations telles que: le besoin en formation, l’assistance à l’acquisition de logements sociaux en faveur de nos membres, restent encore d’actualités”. Elle a présenté les voeux au nom de son association.

Abdoulaye Amadou Sy

L’intervention de la présidente a été suivie par celle du président de l’amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali, M. Abdoulaye Amadou Sy : “Permettez-moi de vous adresser Monsieur le ministre, mes vives félicitations, celles du bureau et de tous les membres de l’Amicale des Anciens Ambassadeurs et consuls généraux du Mali pour les nombreux résultats positifs enregistrés par le département des Affaires Etrangères au cours de l’année 2008 sous votre clairvoyante conduite.

De plus, grâce à l’action diplomatique menée sous votre autorité, le Mali a accumulé un capital de confiance, d’estime et de respect dans l’arène internationale. Nous sommes conscients de vos compétences, et convaincus que vos actions tendront non seulement à préserver ce capital, mais à le fructifier. Tout comme nous sommes persuadés que vous parviendrez à affronter avec succès, les déis qui se posent actuellement au monde en général et au Mali en particulier”, a dit M. Abdoulaye Amadou Sy.

Le secrétaire général de la section syndicale

Quant au secrétaire général de la section syndicale du département M. Adama Coulibaly, il s’est exprimé en ces termes : “L’année 2008 nous a permis d’enregistrer un certain nombre d’acquis sociaux notamment : l’admision du principe du paiement des indemnités journalières en faveur des cadres effectuant des missions prises en charge par des sources extérieures ; la fin des intérims prolongés et des postes restés longtemps vacants au niveau du département central ; le règlement de la question relative à la jouissance du congé annuel par le personnel affecté dans les missions diplomatiques et consulaires.

Concernant ce dernier point, nous souhaiterions que la question fasse l’objet d’une lettre circulaire à toutes missions diplomatiques et consulaires en vue d’une application uniforme. L’arbre ne doit pourtant pas cacher la forêt, pour éviter à la maison de replonger dans une période de turbulence, nous pensons que les signaux sont clairs et devront être reçus dans un très court terme, pour se convaincre définitivement que les textes ont irréversiblement pris le chemin de leur adoption”.

le secrétaire général du département

Avant de passer la parole au ministre Ouane, le secrétaire général du département M. Al Mamoun Baba Keïta a dit ceci: “Je saisis cette heureuse occasion pour saluer les réalisations accomplies et les acquis obtenus par le ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale sous votre conduite, dans un climat d’unité d’action du personnel du département, et de solidarité des membres des missions diplomatiques et consulaires, et visant particulièrement à assurer le bien-être des travailleurs, à rehausser les valeurs du travail au sein du département et à l’extérieur, à impulser les efforts des cadres au service de l’intérêt suprême du pays, à ouvrir de larges perspectives aux affections dans les missions diplomatiques et consulaires, notamment pour les jeunes”.


Le ministre Motar ouane

Répondant aux interventions, le ministre Moctar Ouane a d’emblée remercié les uns et les autres pour les chaleureux voeux à son endroit. Selon le ministre, si les résultats comblent aujourd’hui l’attente des uns et des autres, c’est à cause de l’union et de la solidarité qui ont régné entre les travailleurs du département. Il leur a demandé de renforcer ces liens, car sans une bonne entente et l’union, rien se sera possible.

Le ministre Ouane a mis l’accent sur les ambitions particulières qui l’animent pour cette nouvelle année 2009. Il s’agit entre autre d’élargir la liste des pays amis de notre pays à l’extérieur. Sur ce point, le ministre dira que bientôt l’Inde et la Turquie ouvriront leur ambassade dans notre pays et la venue du Brésil et du Japon a été particulièrement saluée.

A travers ces actions, Moctar Ouane entend donner le rang que mérite notre pays dans le concert de la communauté internationale, que le Malien soit écouté et respecté à travers le monde entier. Pour les revendications et les préoccupations des autres, le ministre a dit qu’il prend note et a promis de faire tout son possible pour la satisfaction des uns et des autres sur les différents points.

Le président de la cellule sectorielle de lutte contre le Sida, M. Cheick Oumar Coulibaly n’a pas manqué de rappeler aux travailleurs de faire de la lutte contre le sida une action quotidienne. Un cocktail a mis fin à la cérémonie dans la cour du département.

Moussa KONDO (Stagiaire)

07 Janvier 2009