Partager

Le nouveau ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la Communication, Mahamadou Camara, est un communicateur et fin connaisseur du secteur. Il est né le 18 août 1977 à 36 ans, il vient de se voir confier un département ministériel important.

Celui qui est chargé de conduire les destinées de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication dans notre pays est en terrain connu. Pour preuve, il a passé une bonne partie de sa carrière dans le secteur de la Communication. Il est le fondateur du journaldumali.com, journal en ligne sur l’actualité du Mali-Bamako, de «Impact Media Conseil», agence de communication, «MIP Mali», régie d’affichage grand format et co-fondateur des Editions Princes du Sahel, une maison d’édition.

Après l’obtention de son Baccalauréat au lycée Michelet-Vanves, Mahamadou Camara passe avec mention bien le DESS en gestion et commerce international à l’Université Paris- La Sorbonne. Il est titulaire d’un Master Entrepreneur, avec mention bien, à HEC Paris. Il fait ses premiers pas dans le monde professionnel en 1998. Il est alors membre de l’équipe en charge de la gestion des points de vente référencés à Canal+, direction commerciale France.

En 2000, il est chargé d’études sur la réorganisation du département OPCVM à BNP Paribas Management. En 2001, il est à l’audit d’entreprises du secteur automobile à Price Waterhouse Coopers. De 2001 à 2003, Mahamadou Camara occupe le secrétariat général de Computec Media France, éditeur de magazine de jeux vidéo, puis au Groupe Coprosa, groupe de presse éditeur des publications. Journal de l’Automobile, Nouvel économiste-Paris.

C’est au Groupe Jeune Afrique que le jeune Camara s’est véritablement forgé dans le métier d’édition et communication. De 2003 à 2004, il assure les fonctions de Directeur adjoint de la publication Ecofinance. De 2004 à 2005, nanti de la confiance du PDG du groupe, Béchir Ben Yahmed,il devient chef de Cabinet. En 2006, il est éditeur délégué dans la rubrique Ecofinance, Guides Ecofinance Plus et Hors-série et The Africa Report, une publication anglophone. En 2007, il est le présentateur d’Afrique Economie, émission télévisée bimensuelle diffusée en Afrique francophone.

De 2009 à 2011, il devient consultant pour le Groupe Jeune Afrique au Mali. Le nouveau ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la Communication est aussi engagé sur le terrain politique. De 2010 à 2013, il fut Assistant, Conseiller, puis Directeur de Cabinet du Président du RPM. Grâce à ses conseils et sa touche apportée à la communication, le candidat IBK du RPM renforce ses atouts de remporter l’élection présidentielle 2013. Il est ainsi nommé Directeur de Cabinet du Président de la République, poste qu’il occupait jusqu’à sa nomination à la tête du ministère de l’Economie numérique, de l’information et de la Communication.

C’est donc un communicateur de grande expérience qui aura la lourde tâche de faire avancer la Communication dans notre pays. Il est marié et père d’un enfant. Il parle le malinké, le français, l’espagnol et l’anglais. Parmi ses hobbies, on peut citer le basket-ball et le tennis.

Clarisse NJIKAM

15 Avril 2014