Partager

Les populations des trois régions du Nord du Mali vont bientôt être dispensées du payement des factures d’électricité pour trois mois. Dans le cadre de la solidarité gouvernementale, le ministère de l’Economie et de l’Action Humanitaire a décidé d’offrir la somme de 500 millions de FCFA à la société EDM-SA pour la fourniture gratuite d’électricité dans ces régions.

La signature de la convention de remise de la première tranche de 200 millions a eu lieu le vendredi 2 août au ministère, en présence des ministres des Finances et de l’Energie et de l’Eau.

Présidée par le ministre de l’Economie et de l’Action Humanitaire, Mamadou Namory Traoré, cette signature constitue l’une des réponses à l’état des lieux demandé au ministre Traoré au cours de sa récente visite de terrain dans ces régions.

Les fonds, qui proviennent du budget du ministère de l’Economie et de l’Action Humanitaire, permettront la normalisation de la fourniture de l’électricité, indispensable à la relance des activités économiques dans ces régions.
Ces sommes permettront aussi de dispenser les populations de ces régions du payement de leurs factures d’électricité sans discontinuité pendant trois mois. Comme pour dire que la solidarité n’est pas un vain mot au Mali.

Pour le Directeur général de la société Energie du Mali, Tidiane Kéïta, cet appui va non seulement permettre d’assister et de faciliter le retour des populations dans leurs familles, mais aussi de permettre à EDM-SA de maintenir la fourniture, de manière constante, de l’électricité pour la relance des activités économiques.

Tidiane Kéïta a aussi précisé que la fourniture ne se fera pas uniquement avec le dispositif déjà en place. Des investissements nouveaux sont nécessaires pour le remplacement du matériel de la société, suffisamment atteint avec les évènements, a conclu le Directeur général de EDM-SA.

Justifiant le choix de la fourniture gratuite d’électricité, le ministre Mamadou Namory Traor, a déclaré que ses entretiens avec les autorités locales, à Tombouctou et Gao, lui ont permis de comprendre que l’une des aides les plus précieuses à apporter aux populations des grandes villes du Nord était la normalisation de la fourniture d’électricité.

Pour Mamadou Namory Traoré, à travers ce geste, le Gouvernement vient de démontrer qu’il n’y avait de laissés pour compte au Mali.

Yaya Samaké

05 Août 2013