Partager

L’atelier sur le rôle et la place de la communication dans la diffusion des acquis du PRODESS II et les avancées sanitaires constatées par l’EDS. M IV, commencé le 7 août dernier, a pris fin mercredi dernier au Centre de formation forestier de Tabakoro sous la présidence du chef de cabinet du ministère de la Santé, notre confrère Mamadou Fofana.

Dans son discours de clôture, le chef de cabinet a déclaré que le département de la santé a toujours conscient du rôle et de la place de la communication dans l’amélioration de la santé des populations. Avant d’ajouter qu’en initiant cette formation, leur objectif était de donner la maximum d’informations possibles aux professionnels sur, entre autres, la disponibilité, la qualité et la gestion des ressources humaines, la disponibilité des médicaments essentiels, l’amélioration de la qualité des services de santé.

« Aussi, je reste convaincu que les notions et informations reçues au cours de cette session de formation vous seront d’une grande utilité dans vos missions quotidiennes d’informations, d’éducation et de sensibilisation de la population« , a conclu Mamadou Fofana, le chef de cabinet.

L’atelier a permis aux journalistes de cerner les besoins en matière de la télé santé à travers la création de l’Agence nationale de la télé santé et de l’informatique sanitaire (ANIT). Pour Dr Ousmane Ly du Kènèya blo, l’agence a pour ambition de connecter les différentes structures sanitaires du pays. « La télé médecine est un outil de diagnostic à distance mais aussi et surtout d’échanges entre les professionnels de la santé à travers les conférences vidéos », dira Dr Ly.

Le PRODESS II est un programme qui couvre la période 2005- 2009. Il est financé par la Banque mondiale à hauteur de plus de 500 milliards.

Yoro SOW

18 Aout 2008