Partager

De sa nomination à la passation de service au département de la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, le nouveau ministre Mme Diakité Aïssata Kassa Traoré, s’est entretenu avec les membres de son cabinet et les directions qui y sont rattachées. Ces échanges qui ont eu lieu dans une atmosphère de convivialité autour des missions assignées au ministère, se sont déroulés le lundi dernier, dans la salle des réunions dudit département.

De prime à bord, Mme le ministre a pris la parole pour introduire la rencontre. Ainsi, elle n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa fierté de travailler avec l’équipe qui compose l’actuel cabinet, sur les grands dossiers pour lesquels, elle a été nommée par le président de la République. Ce ministère étant très important pour l’avenir des femmes et des enfants de ce pays, Dr Aïssata Kassa Traoré dit mesurer l’immensité de la tâche et des défis à relever. Selon, elle « Je » n’est pas régulier dans son vocabulaire. C’est pourquoi, elle pense que c’est en équipe qu’on gagne.

Après cette introduction bien applaudie, la nouvelle patronne de la promotion de la junte féminine, a décliné l’essentiel des orientations retenues dans la lettre de mission du Président de la République. Lesquelles demandent de : réactiver des fonctions de socialisation, de protection, de promotion et de gouvernance de la famille ; assurer la jouissance des droits des femmes et des jeunes et l’accès aux services sociaux de base ; promouvoir la jouissance équitable des droits des enfants et les capacités adéquates pour leur participation citoyenne au développement du pays ; institutionnaliser le genre au schéma organisationnel et opérationnel des institutions de développement ; améliorer le cadre organisationnel, les compétences (humaines, techniques et financières et assurer l’autonomisation de la femmes urbaine et rurale.
Après, l’intervention de Mme le ministre, la directrice de la Direction financière et du matériels (DFM), a pris la parole pour expliquer la composition architecturale de son service, tout en citant les grandes missions lui assignées. De même, la directrice de la Cité des enfants de Bamako, a brièvement exposé les missions qui relèvent de sa compétence. Il en a été également de même pour les autres services rattachés au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Quant au secrétaire général du département, Mohamed Attaher Maiga, il est revenu sur la lettre de mission de SEM. Monsieur Ibrahim Boubacar Keita. Dans son développement, il dira que des 5 axes que composent ladite lettre, c’est le 3ème, à savoir « Le développement du capital humain et de l’inclusion sociale » qui intéresse en particulier leur département.

Ensuite, après chacune de ces présentations, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, a repris la parole pour clore la séance. Selon elle, « la lettre de mission du président de la République, est on ne peut plus claire pour nous… Il s’agit de mettre la femme, la famille et l’enfant au cœur du débat de société. J’ai compris que la tâche est exaltante mais n’est pas au-dessus de notre intelligence et de nos capacités » a t-elle dit.
Pour être à la hauteur des missions assignées, la nouvelle titulaire de ce portefeuille, a besoin d’innover, afin d’avoir de nouvelles approches basées sur la proactivité et l’exploitation judicieuse de tous les partenariats et opportunités qui s’offrent au département. Admettant que c’est en équipe qu’on gagne, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré a beaucoup insisté sur la communication et la ponctualité.

Diakalia M Dembélé

Du 27 Septembre 2018