Partager

La nomination de Malick Coulibaly au Département de la justice a suscité de réels espoirs chez les populations. Nul besoin de rappeler que la majorité des Maliens ne fait plus confiance à leur justice.

Ils estiment qu’elle est sélective, une justice aux ordres des pouvoirs économiques. Selon nos sources, le Ministre de la justice va travailler objectivement avec les deux syndicats en place.

Il s’agit du Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et Syndicat Libre de la Magistrature (Sylima).

La même source indique que le Ministère de la justice est en train de travailler pour donner du sang neuf à l’appareil judiciaire. Pour cela, une vaque de mutations est en vue.

Elle va concerner des procureurs, des substituts et des greffiers en chef de Bamako, de Kati et de Sikasso qui ont plusieurs années de service sur place. Ces hommes vont sûrement céder la place à une nouvelle génération afin de redorer le blason de la justice.

A.M

Le Guido du 27 Juin 2012