Partager

Entamée le 28 juillet dernier, la mini-tournée du président indien, Ram Nath Kovind, se poursuit en Afrique de l’Ouest où après le Bénin, il se rendra successivement en Gambie et en Guinée Conakry. Cette tournée est historique d’autant que c’est la toute première sortie officielle d’un chef d’Etat indien dans cette partie du continent africain. Et l’étape du Bénin qui a marqué l’entame de cette tournée présidentielle, est loin d’être le fruit du hasard, puisqu’en matière d’échanges commerciaux, le pays de Patrice Talon est le premier partenaire commercial de l’Inde qui a fini par damer le pion à sa grande rivale, la Chine, dans cette partie du continent. C’est dire si les intérêts guident les pas. Et c’est sans surprise qu’au cours de cette visite, des accords ont été signés entre les deux Etats, allant dans le sens du renforcement de la coopération bilatérale entre New Delhi et Cotonou qui, au passage, a bénéficié d’une manne financière fraîche de 100 millions de dollars pour ses projets prioritaires. L’axe Cotonou-New Dehli donne des motifs de satisfaction aux dirigeants des deux pays. Et ce n’est pas tout, puisque depuis le 29 juillet dernier, le Bénin est éligible pour les visas en ligne concernant la destination Inde.LEPAYS