Partager


Le « Millénium Challenge Account » (MCA), prévu pour durer 5 ans,porte sur 3 projets et est déjà à sa 3e année. On ne voit encore rien. Un leurre américain ou une incurie malienne ?

Le « Millénium Challenge Account » (MCA) est un fonds alloué par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et géré par le Millénium Challenge Corporation (MCC).

Une Coordination « Projet d’appui à l’élaboration et à la mise en œuvre du MCA Mali » a été mise en place par le gouvernement avec l’appui financier du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

L’accord signé à Washington le 13 novembre 2006 porte sur un montant de 460,8 millions de dollars (230 milliards de F CFA).

Le programme porte sur trois projets : l’aménagement de 16 000 hectares dans la zone Office du Niger à Alatona, la construction d’un parc industriel dans la zone aéroportuaire et la réhabilitation de l’aéroport international de Bamako-Sénou.

Le MCA-Mali, projet de Bush, vanté comme un vaste projet de développement, peine à voir un début de réalisation. C’est le flou total.

D’abord, par rapport à l’aménagement de la plaine d’Alatona, bien malin aujourd’hui celui qui pourrait dire le nombre d’hectares à aménager.

Au début, la superficie à aménager était de 16 000 hectares. Elle a chuté à 12 000, puis à 9000, avant d’être une information purement et simplement confidentielle.

Ensuite, pour ce qui concerne la plate-forme aéroportuaire, c’est pire : comme dit plus haut, il ne reste au projet que 3 ans. Serait-il possible, alors que pendant deux ans durant rien n’a été fait, de construire un hub, une zone industrielle… ?

Du coup, les tergiversations et les atermoiements accréditent la thèse selon laquelle le MCA, au Mali tout au moins, a été un troc : MCA contre base militaire.

Ceci expliquerait d’ailleurs pourquoi les Américains, si radins par nature et si près de leurs sous, laissent les choses en l’état deux ans durant sans réagir.

Alexis Kalambry

22 avril 20008.