Partager

À l’initiative du Centre international des politiques migratoires (ICMPD), dans le cadre du programme Mieux de l’Union européenne, une conférence régionale sur la thématique a ouvert mardi matin ses travaux à Azalaï Hôtel de Cotonou.

Cette rencontre vise à échanger et à partager les expériences et surtout les bonnes pratiques en la matière dans la sous-région ouest-africaine. L’activité s’inscrit dans le cadre de la célébration des 10 ans du programme Mieux. En effet, créé en 2009, Mieux est à plus de 120 actions dont 51 en Afrique et précisément 27 dans 14 pays d’Afrique de l’Ouest.

A l’issue de ces deux jours de travaux en plénière et en ateliers, les experts devront parvenir à des propositions concrètes pour une plus grande synergie dans les actions entre toutes les parties prenantes sur les questions migratoires dans la région. Un recueil de bonnes pratiques sera également élaboré, publié et largement diffusé.
Le Mali est représenté à cette table ronde par le représentant du directeur général de l’ANPE, Sidibé Bréhima Noumbary, chef du département coopération migration.
Plusieurs autres pays y sont, notamment le Bénin, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Niger, le Nigeria, le Togo ainsi que des institutions régionales telles que la Cédéao.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le directeur général du climat et de l’environnement, Martin Pépin Ahina, représentant le ministre du Cadre de vie et du Développement durable du Bénin.

I. S.
L4Indicateur du Renouveau du 03 Octobre 2018