Partager

Pour améliorer la coordination, la collecte et l’analyse des données migratoires au Mali afin d’harmoniser avec celles régionales, une trentaine de membres du cadre de la concertation sur les migrations au Mali viennent d’être formés sur l’utilisation des lignes directives de la CEDEAO, relatives à la gestion des données migratoires.

La formation s’est déroulée du 23 au 25 aout 2018 dans la salle de conférence du Ministère des Maliens de l’Extérieur, sous la présidence de Dr Broulaye Keita, conseiller technique, représentant le ministre.

L’Afrique de l’Ouest est l’une des régions les plus mobiles d’Afrique. La migration infrarégionale représente une grande partie de ses mouvements transfrontaliers et a été largement reconnue comme la clé de la croissance économique et de la stabilité de la région. Cependant, les informations relatives à la mobilité de la population, à la migration professionnelle, à la diaspora, entre autres secteurs, sont encore sporadiques et ne sont pas systématiquement collectées et analysées.

Pour faire face à ces défis, la CEDEAO, à travers le soutien de son projet de support à la libre circulation des personnes et des migrations en Afrique de ‘Ouest (FMM Afrique de l’Ouest) et du Centre Mondial de l’OIM pour l’analyse des données relatives à la Migration (OIM-GMDAC), a mis en place des activités recommandées par les experts des Etats membres lors d’un atelier régional sur la collecte et la gestion des données sur la migration tenu à Lomé (Togo) en mars 2016.

Au cours de cette rencontre, la CEDEAO et les experts des Etats membres ont souligné la nécessité d’élaborer des lignes directrices régionales et des outils de formation visant à faciliter l’harmonisation de la collecte et de l’analyse des données entre les Etats membres de la CEDEAO. Le manuel par les lignes directrices finalisé 2016 contient des définitions harmonisées des termes et concepts de migration et peut être utilisé comme un outil pour améliorer la coordination au niveau national ainsi qu’entre la CEDEAO et les Etats membres.

Après des ateliers dans une dizaine de pays africains, les acteurs maliens étaient à l’honneur. Cette formation organisée à l’intention des acteurs en charge de la gestion de la migration au Mali a été animée par des experts de la CEDEAO et de l’OIM.
L’objectif de la formation est d’améliorer la coordination, la collecte et l’analyse des données migratoires au Mali, en utilisant les Lignes Guides de la CEDEAO pour permettre une amélioration et harmonisation des données au niveau régional. Elle vise également à renforcer la compréhension en matière de gestion des données de migration en utilisant les lignes migration, d’améliorer la coordination entre les parties prenantes impliquées dans la collecte, la gestion ou l’analyse des données migratoires.

Ousmane Dao

L’indicateur Du Renouveau du 28 Août 2018