Partager

En Libye, des jeunes africains migrants sont vendus comme esclaves. L’information a été révélée par une équipe de la chaîne de télévision CNN. Dans la vidéo publiée, elle met en exergue la détérioration des conditions de détention des migrants et réfugiés en Libye. Cette situation qualifiée «d’inhumaine» mardi dernier par l’ONU a suscité de nombreuses réactions et condamnations des défenseurs des droits de l’Homme à travers le monde.

L’Association malienne des expulsés (AME) déplore le silence «coupable» et la cécité des dirigeants africains face à cette pratique dégradante et humiliante. Selon Ousmane Diarra, président de l’AME, la société civile malienne, le Mouvement «Trop c’est trop» et certains artistes avaient projeté de faire un sit-in devant l’ambassade de Libye pour dénoncer la complicité des autorités libyennes dans la vente des migrants subsahariens sur leur territoire. Selon les responsables de ces regroupements, les autorités maliennes doivent prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire cesser cette pratique et rapatrier les migrants maliens qui «seraient vendus» lors de cette regrettable épreuve.

Avec Tamani

Du 20 Novembre 2017