Partager

La Première dame des Etats-Unis est arrivée lundi vers 13H00(locales et GMT) à Monrovia, capitale du Liberia, en compagnie de ses 2 filles, Malia et Sasha, ainsi que sa mère, Marian Robinson, en provenance de l’île de Sal, au Cap-Vert, où elle avait fait escale. Michelle Obama s’est entretenue dans le salon d’honneur de l’aéroport international Roberts avec la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, avant de se rendre à Kakata, près de Monrovia, dans un centre du Corps de la Paix (Peace Corps, volontaires américains œuvrant pour la paix). Des centaines d’enfants massés sur les bords de la route l’ont acclamée sur son trajet. A Kakata, Michelle Obama a échangé avec des adolescentes de milieux défavorisées soutenues par le Corps de la paix, notam- ment sur l’importance de l’implication des femmes dans la gestion du pays et de l’accès à l’éducation, en compagnie de l’actrice Freida Pinto. Barack « Obama n’est pas là parce que lui, c’est un garçon », a-t-elle plaisanté, avant d’ajouter, sérieuse: « Je voudrais que vous continuiez à vous battre pour rester à l’école ». « Je suis ici pour braquer les projecteurs sur vous ». « Allez à lycée, à l’université si vous le pouvez et quand vous deviendrez les femmes que vous voulez devenir, revenez ici et appuyez d’autres filles qui ont besoin d’aide », a-t-elle lancé. AFP