Partager

Aujourd’hui, nous parlons des fruits. C’est ce que notre expression du jour nous impose. En la (expression) lisant attentivement, on voit qu’elle est divisble en deux parties : Mi-figue et Mi-raisin. La figue est un fruit charnu, comestible, à goût étrange, qui vient du figuier. Alors que le raisin est aussi un fruit, comestible, bien apprécié, très souvent destiné à la fabrication du vin. Et le mot “mi qui lie les deux noms, signifie “à moitié”. C’est pour dire que quelque chose est à motié figue et à moitié raisin. Qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

Sachant que les deux fruits on un goût un peu opposé, même si cela dépend de la préférence de tout un chancun, on utilise leurs noms ensemble pour dire que quelqu’un/ quelque chose a du bon et du mauvais. Et ce choix de rapprocher les deux noms n’est nullement anodin. A la fin du XVè, une époque assez loin de la notre, les figues et les raisins étaient les fruits que l’on mangeait très souvent lors du carême. Mais, la figue était vue comme un fruit qui avait une connotation négative alors que le raisin était perçu autrement.

Mi-figue, mi-raisin” est donc une expression utilisée pour dire que quelque chose est à la fois agréable et désagréable. Etrange, non ? C’est pour dire que la chose a un goût, sens, mitigé. Quand on l’utilise pour parler d’une personne, cela signifie que la personne est ambiguë. Cette fameuse expression nous est donnée par Nabilat Daouda, une étudiante de l’UCAO. Mais l’expression existait depuis bien longtemps. Elle n’est donc pas l’inventrice.

La fête a été mi-figue, mi-raisin. Je ne mattendais pas à tout cela”

Issa O Togola

@Afribone