Partager

La Confédération africaine de football (CAF) a organisé son traditionnel gala des Glo-CAF Awards, vendredi dernier au State House d’Accra (Ghana). Une cérémonie qui consacre les meilleurs joueurs africains de l’année, les meilleurs clubs, la meilleure équipe nationale, les meilleurs entraîneurs, les révélations et les meilleurs dirigeants.

Et petite surprise pour le trophée décerné au meilleur footballeur africain de l’année. Alors que nombre d’observateurs donnaient Didier Drogba grand favori, c’est son compatriote Yaya Touré qui a été élu par le jury Meilleur joueur africain de l’année.

Le milieu de terrain de Manchester City et des Eléphants se succède ainsi à lui-même puisqu’il avait remporté le prestigieux en 2011. Yaya Touré avait alors devancé de justesse notre compatriote Seydou Keïta dit Seydoublen. Il faut dire que l’international ivoirien a fait une année 2012 extraordinaire, finissant champion d’Angleterre avec son club. Le solide milieu de terrain des Eléphants devient le 15è joueur à être sacré. «C’est avec une immense joie que je reçois ce trophée pour la seconde fois », a déclaré Touré.

Le finaliste de la CAN en 2006 et 2012 avait face à lui son compatriote Didier Drogba, champion d’Europe avec Chelsea. Une concurrence non négligeable. «Yaya c’est mon frère.

Et ce prix est amplement mérité car il a fait preuve de régularité ces deux dernières années», a lancé Didier Drogba lors de cette cérémonie. « Je suis conscient d’avoir fait une belle fin de saison», ajoutera le capitaine des Eléphants.

Depuis son départ pour la Chine, Didier Drogba est resté assez éloigné des caméras. Vainqueur en 2006 et 2009, il ne rejoindra pas le Libérien George Weah et le Ghanéen Abedi Pelé au palmarès avec une troisième couronne. Pour Hervé Renard, la soirée a été aussi très belle. Le sélectionneur de la Zambie a reçu le prix dans la catégorie Meilleur entraîneur et la Zambie a été élue Meilleure équipe nationale de l’année. «Je suis très content. Mais pour nous, le plus important reste à venir. Le mois prochain, il va falloir confirmer lors de cette nouvelle CAN», a réagi le technicien français.

Rigobert Song, l’oncle d’Alexandre Song, a été couronné Légende du foot africain. Le Camerounais a participé à huit phases finales de CAN d’affilée entre 1996 et 2010 (record africain). Il a aussi joué quatre Coupes du monde (1994, 1998, 2002 et 2010) et compte près de 140 sélections avec le Cameroun.

«Cette reconnaissance me va vraiment droit au coeur, cela prouve que pendant que vous êtes en action, il y a du beau monde qui vous regarde. Mais c’est aussi grâce à mes coéquipiers et à tous les dirigeants qui m’ont permis de faire ce métier de footballeur», a indiqué l’ancien capitaine des Lions indomptables.

L’Essor du 24 Décembre 2012