Partager

En organisant un meeting à la CCIM privé mercredi après-midi, les sympathisants du président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), ont voulu lui réitérer leur soutien.

C’est sous des applaudissements nourris que le président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Jeamille Bittar, a fait son entrée dans la salle de réunions de l’institution mercredi après-midi.

Les partisans de Bittar sont sortis nombreux pour lui exprimer de vives voix toute leur reconnaissance et leur soutien indéfectible après les brillants résultats obtenus lors de l’élection des membres consulaires le 1er octobre dernier.

Au cours de la rencontre organisée par les partisans et sympathisants de Bittar, différents intervenants se sont succédés au micro : des commerçants détaillants de la place du souvenir, de Dibida, du marché de Médine, des vendeuses de légumes, des transporteurs, des jeunes du grand marché…

Le maître mot est resté le même : soutien et reconnaissance à Bittar pour avoir été à l’écoute et au service des commerçants.

Ils ont salué en l’homme son sens élevé, son respect pour l’autre et sa disponibilité chaque fois qu’il s’agit de la défense et des intérêts des opérateurs économiques.

« Ce n’est pas pour rien que nous avons soutenu Bittar. Nous l’avons accompagné à cause de sa vision, ses projets, son attachement au secteur et sa volonté de prendre en compte nos doléances » ont soutenu les partisans de Bittar. Ils ont convenu de « resserrer les coudes » afin de soutenir Bittar partout où besoin sera.

Sans faire mystère de sa satisfaction, Jeamille Bittar a déclaré que la page des élections est tournée pour de bon et qu’il appartient aux uns et aux autres de se donner la main pour faire face à l’avenir et aux chantiers de développement. Il a appelé ses militants à la vigilance.

Selon le président de la Coordination des commerçants détaillants, Hama Abba Cissé, la victoire remportée par le camp Bittar « reste totale et irréversible ».

Mohamed Daou

10 novembre 2006.