Partager

L’Amicale des anciens militants et sympathisants de l’union des élèves et étudiants du Mali (AMS-UNEEM) entend jouer un rôle de médiateur entre les partisans du Oui et ceux du Non suite à la tension sociale née de la révision constitutionnelle.

Cette position de l’AMS-UNEEM a été annoncée par ses responsables notamment le secrétaire général Oumar Alboncana Maïga lors d’un point de presse animé le mercredi 26 juillet à la Pyramide du Souvenir. Selon le secrétaire général de l’amicale, leur mouvement qui a joué un rôle important dans l’avènement de la démocratie au Mali ne peut demeurer plus longtemps spectateur d’une situation qui l’afflige au haut point. A en croire Oumar Alboncana Maïga leur organisation se veut neutre.

Mariatou Coulibaly, stagiaire

Du 321 Juillet 2017