Partager

Depuis le vendredi 15 mai 2008, une délégation de bons offices des tribus du Grand Sahara séjourne au Mali. L’objectif de cette mission des émissaires de la Ligue Populaire et Socialiste des Tribus du Grand Sahara sous l’impulsion du guide Libyen Mouammar Kadhafi est de s’impliquer dans la gestion de la crise de Kidal par la médiation traditionnelle.

Mais déjà à Kidal des interrogations fusent de tous les côtés. Le conflit de Kidal est-il un conflit communautaire? Des tribus s’affrontent-elles à Kidal? Qu’est-ce qui peut motiver l’implication de la Ligue Populaire et Socialiste des Tribus du Grand Sahara dans un conflit entre les rebelles de Kidal et l’Etat malien? Voilà entre autres questions que les habitants de Kidal se posent.

Mais puisqu’il s’agit de la resolution d’un problème, tous les voies et moyens sont bons pour faire la paix des braves. Ibrahim Ag Bahanga et sa bande vont-ils saisir l’opportunité?


Le feu vert des autorités maliennes

Le confrère de l’Aube, dans sa parution du lundi 19 mai 2008 nous apprend que la délégation de 29 membres est conduite par le soudanais Hareka Ahmed Hameda. Elle comprend plusieurs nationalités dont des Djiboutiens, des Libyens, des Marocains, des Jordaniens, des Mauritaniens, des Irakiens, des Syriens entre autres.

La mission de bons offices qui est déjà arrivée à Kidal depuis le soir du dimanche 18 mais 2008, compte également dans ses rangs l’ancien ministre Bakary Konimba Traoré dit Bikotè, l’un des connaisseurs du dossier nord du Mali.

Avant de quitter Bamako pour Kidal via Gao, les émissaires de Kadhafi ont été reçus en audience par le président de la République, le Général Amadou Toumani Touré le vendredi 16 mai 2008.

Nous apprenons que le président ATT a adhéré à l’initiative. Après avoir rencontré le président de la République, les missionnaires de la league ont eu une séance de travail avec les représentants des communautés du nord du Mali au Centre islamique de Hamdallaye.


Le comité local d’accueil sur pieds d’oeuvre

Pour faciliter le travail et le séjour des émissaires de Kadhafi dans la région de Kidal, le gouverneur et ses collaborateurs ont mis en place un comité local des notables de Kidal. C’est ce petit comité qui est chargé de recevoir les visiteurs.

Hier lundi 19 mai 2008 une séance d’information a réuni les membres de la délégation de la league et le comité local au gouvernorat de Kidal selon nos sources.

La délégation présidée par le soudanais Hareka Ahmed Hameda restera à Kidal jusqu’au jeudi 22 mai 2008 où elle est attendue à Bamako pour le compte rendu des travaux qu’elle aura fait sur le terrain.

Daba Balla KEITA

20 Mai 2008