Partager

1.jpg

Mardi le président de la République Amadou Toumani Touré a visité à Samanko, le chantier de construction de l’unité d’assemblage des tracteurs.

Ici, la délégation présidentielle a été accueillie par le ministre de l’Agriculture Seydou Traoré, le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola, et le maire de la commune rurale du Mandé, Souleymane Makamba Doumbia.

Une foule nombreuse leur a réservé un accueil chaleureux dans la cour du Centre du machinisme agricole de l’Institut d’économie rurale (IER).

Pour un bref rappel, il y a un peu plus de trois ans, Amadou Toumani Touré qui devait présider la 1ère édition de la « Journée paysanne » à Koutiala, a fait le triste constat durant tout le parcours de Bamako à Koutiala, que pas un seul tracteur ne se trouvait dans les champs.

Aussi, promesse avait alors été faite par le chef de l’état de mécaniser notre agriculture.

Principal vecteur de la transformation qualitative de l’organisation des exploitations agricoles, la mécanisation de l’agriculture permettra aux exploitations agricoles estimées à 900.000, à accroître leur taille ou à se regrouper sous diverses formes pour rentabiliser les investissements consentis.

D’un montant de 3,05 milliards Fcfa, l’unité a été acquise auprès de la société indienne Angélique international qui assure la fourniture de 95 tracteurs qui seront montés dans l’usine.

La construction est assurée par la partie chinoise et en mai, lorsque l’unité sera fonctionnelle, les premières machines seront montées.

Composée d’un bâtiment technique qui produira journalièrement 16 tracteurs avec des puissances de 75, 50 et 39 cv, l’unité comprendra également des bureaux, une salle de conférence et une aire de traitement des eaux usées qui filtrées, serviront à arroser les arbres qui vont être plantés autour de l’usine.

L’unité va générer 43 emplois à son démarrage.

Tout d’abord, la cérémonie a débuté avec la remise par le ministre de l’Agriculture, de l’album du chanteur Baba Salah, dédié à la Loi d’orientation agricole, au président de la république.

Puis, le maire de la commune rurale du Mandé tout en saluant le président Touré pour la priorité accordée au secteur agricole et les moyens mis en œuvre pour faire de notre pays une puissance agricole, a exprimé la reconnaissance et la gratitude des habitants des 25 villages de sa circonscription à l’endroit du président pour sa visite du chantier de Samanko.

Cette unité, va donner un coup de fouet aux activités de la commune, selon le maire Souleymane Makamba Doumbia.

Cependant, le maire a profité de l’occasion pour présenter quelques doléances au chef de l’état comme : le désenclavement de Ouezzinbougou, une des bourgades de la commune et l’aménagement de la plaine de Farabana.

Après l’intervention de Souleymane Makamba Doumbia, Baba Salah a interprété une chanson de son album consacré à la Loi d’orientation agricole.

Pour le président Touré, la mécanisation de l’agriculture, constitue le socle de sa politique agricole.
Tracteurs qui seront produits par l’unité vont contribuer à impulser la révolution agricole, a estimé le chef de l’état.

Le président a salué, les emplois ainsi générés par cette nouvelle unité, la concrétisation d’une unité qui va doter notre pays des tracteurs et permettre à terme, de fournir ces équipements à d’autres pays de la sous région.

Le président Touré a remercié la partie chinoise pour la construction de l’usine, et la coopération indienne pour son appui financier et technique à notre pays.

Par finir, le chef de l’état a vivement remercié populations et maire du Mandé pour leur accueil et promesse a été faite par le président, d’examiner leurs doléances.

Révélation a été faite par Siriman Sacko, le conseiller spécial du président de l’Apcam, que le Mali, d’ici la fin de l’année, passera en tête du peloton des pays de la sous région les mieux équipés en tracteurs grâce à cette unité.

Cependant, pour le moment la première place est occupée par le Nigeria avec 1500 tracteurs, selon Mr Sacko.

La cérémonie a pris fin avec la visite du chantier.

22 février 2007.