Partager

Le MCA-Mali et cinq structures (Anac, ADM, EDM-SA, DNACPN et Office du Niger) ont scellé le vendredi dernier à la Primature un partenariat de raison portant accords d’entité.

Les cinq signatures aux dires du président du conseil de surveillance du MCA-Mali s’ajoutent aux deux autres que MCA-Mali a précédemment signé avec la direction nationale des routes et la direction nationale des domaines et du cadastre.

Aux dires de Mahamane Bania Touré, les cinq accords constituent les derniers du genre que MCA-Mali a prévus de conclure avec des structures nationales. Il importe également de rappeler que les accords d’entité de mise en œuvre visent à promouvoir l’appropriation nationale des projets en associant les structures nationales à leur réalisation.

Ils visent aussi à faire des économies sur les ressources des projets en recourant à l’expertise des structures nationales à moindre coût au lieu de faire appel à l’expertise extérieure à des coûts exorbitants. Enfin, selon M. Touré, la signature des présents accords met fin à la phase de préparation de l’exécution des projets de MCA-Mali.

Aux dires de Mme Mary Beth Leonard, chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Mali, les cinq signatures marquent un pas important dans l’exécution de l’accord de don dit « Compact » entre le Mali et les Etats-Unis.

Citant les cinq structures signataires, elle dira que ce genre de partenariat fécond est un hommage au professionnalisme des Maliens et un important moyen de renforcement de la capacité locale, qui est un élément central du « Compact ». Elle s’est également réjouie d’un autre partenaire clé ; à savoir : l’Office du Niger avec qui MCA-Mali a signé aussi un accord.

Pour conclure le Premier ministre, Modibo Sidibé tout en se félicitant du cadre et de l’exemplarité de la coopération entre le Mali et les Etats-Unis a indiqué que les activités qui débuteront bientôt vont connaître l’essor tant attendu avec les expertises nécessaires et de son soutien au PDES du président de la République.

La cérémonie de vendredi, présidée par le chef du gouvernement, a été un cadre d’échanges et de contact direct entre les responsables des cinq structures et la haute hiérarchie du MCA-Mali. Elle a également enregistré la présence de cinq ministres du gouvernement.

Boubacar Diakité Sarr

15 Septembre 2008