Partager

Aujourd’hui, nous vous parlons d’un mot que vous entendez tous les jours, surtout les hommes qui aiment le football. Il s’agit bien du mot “match” qui donne naissance à notre mot du jour “matcher”. Mach, en français, c’est la confrontation de deux adversaires qui cherchent à se démarquer.  Sauf qu’ici, nous parlons d’un verbe : Matcher. C’est un anglicisme qui est dérivé du verbe “to match” qui signifie concorder, être compatible ou être comparable. Ce mot emprunté par la langue française, peut avoir plusieurs sens.

Le premier sens est bien évidemment la concordance, le fait qu’une chose appareille ou assortisse à une autre. Le mot signifie aussi la compétition, l’opposition de deux adversaires pour connaître le meilleur. Se matcher peut également vouloir dire se réconcilier.

Mais dans notre contexte du jour, le mot est employé avec un sens pas trop différent du premier. Seulement nous quittons la généralité pour faire une immersion dans le monde de la drague. Et là, matcher veut dire flirter, (se) fréquenter un garçon ou une fille, se rencontrer…Lorsqu’on se flirte ou qu’on se fréquente, c’est qu’on peut bien aller ensemble ! C’est Yacouba Diarra, un jeune du Lycée Alfred Garçon, qui nous fait sillonner ce monde. Et dans ce monde, tout le monde y vit ! Soit on drague ou on se fait draguer.

“Tu matches bien déjà la fille. Pourquoi tant d’hésitations ?”

Issa O Togola

@Afribone